CETTE SEMAINE DANS LA LBMA (2017) - Patrick Chartrand

Le 26 août 2017

La saison est finalement terminée. Nous avons un classement final. Les séries peuvent commencer. Malgré une saison estivale humide, la LBMA a réussi à se rendre jusqu’à ce moment pour lequel nous jouons à ce merveilleux sport, la chance d’être couronné champion. Les Ducs terminent premiers du classement suivi, avec seulement trois points de retard, par les Faucons. Ces deux formations jouiront du laissez-passer directement en demi-finale. En attendant, ils regarderont les autres se battre. En commençant par les Condors, qui ont terminé 3e avec un total de 28 points, ce qui leur permets d’affronter en première ronde, l’équipe qui termina au dernier rang, soit les Harfangs. Est-ce que les Harfangs pourront effacer cette décevante saison en surprenant les Condors ?  Qui sait ? Pour ce qui est de l’autre série, elle opposera les Vautours, qui ont terminé 4e avec 26 points, contre les Aigles, eux, ayant terminé 5e. Plus tard dans la chronique, je ferai une brève analyse des deux séries et des forces en présence. Voyons d’abords ce qui s’est produit durant les derniers jours de la saison régulière.   

Les résultats de la semaine

Vendredi  11 août

Une partie digne des séries éliminatoires.

Condors 12 vs Faucons 11

Belles performances : (C) Brisebois : 1/2, 2bb, 3pc, 2pp. (C) Larivière : 2/4, pp. (C) S.Proulx : 2/2, bb, double, 3pc et la victoire comme lanceur. (F) Collard : 2/4, double, 2pc. (F) Taddeo : 2/4, 2pc, pp. (F) Dandurand : 3/4, 2pc, 2pp. (F) Laverdière : 3/4, 2pc. (F) Van Houtte : 1/2, bb, double, pc, 2pp.  

Balayage complet des Condors.

Faucons 5 vs Condors 14

Belles performances : (F) Dandurand : 2/3, pc. (F) Bureau : 2/2, pp. (C) Brisebois : 3/4, triple, 2pc, 2pp. (C) Desrosiers : 2/2, double, pc. (C) S.Proulx : 3/3, triple, 3pc, pp. (C) Martin : 2/3, double, 3pc, 3pp. (C) Santo : 1/2, 1sac, pc, 3pp et la victoire comme lanceur.  (C) Latour : 1/2, bb, double, pc, pp.

Avec cette victoire, les Ducs sont champions de la saison régulière !

Aigles 8 vs Ducs 9

Belles performances : (A) É.Poulin : 3/4, double, pc. (A) Barsalou : 2/4, double, circuit, 2pc, 2pp. (A) S.Beaudry : 3/3, bb, deux doubles, triple, 3pc, pp.  (A) Beauregard : 2/3, circuit, pc, 4pp. (D) A.Proulx : 3/4, pc, pp. (D) Bonin : 2/4, triple, 2pc, pp. (D) Beaudoin: 2/4, double, 2pc, pp et la victoire comme lanceur. (D) Monette: 2/2, bb, 2pc, pp. (D) Germain : 2/3, 3pp.

Les Harfangs laissent aller une avance de 10-2, les Vautours remontent et l’emportent.

Vautours 13 vs Harfangs 12

Belles performances : (V) Duval : 2/4, bb, pc, pp. (V) Lancup : 4/5, double, 3pc. (V) Ouimet : 3/4, bb, pc, 4pp. (V) Chaussé : la victoire comme lanceur. (H) Bibeau : 3/4, 2pc. (H) Lamontagne : 2/4, 2pc, pp.  (H) Asselin : 3/4, triple, circuit, 2pc, 5pp. (H) Bourgeois : 2/4, double, 2pc. (H) M.Blouin : 4/4, double, triple, pc, 2pp. (H) A.Beaudry : 2/4, pp. 

 

Samedi 12 août

Parties remises à cause de la pluie.

 

 

Vendredi  18 août

Chaussé et les Vautours blanchissent les Ducs.

Vautours 4 vs Ducs 0

Belles performances : (V) Duval : 1/3, bb, double, 2pc. (V) Ouimet : 1/3, triple, pc. (V) Chaussé : la victoire comme lanceur accordant seulement quatre coups sûrs. (D) Longtin : 1/3, triple.

Avec cette victoire, les Condors assurent leur 3e position.

Condors 15 vs Harfangs 4

Belles performances : (C) Desrosiers : 4/5, deux doubles, 2pc, 3pp. (C) Ciarlo : 3/5, double, pc, 2pp. (C) Martin : 3/3, 2bb, 2pc, 3pp. (C) Santo : 1/1, 2bb, 1sac, 2pc, 2pp. (C) S.Proulx : la victoire comme lanceur. (H) Bourgeois : 1/2, bb, triple, 2pp. (H) Ménard : 1/2, pc, pp.

Une partie nulle pour terminer une saison qui était loin de l’être.

Faucons 4 vs Aigles 4

Belles performances : (F) Bureau : 2/4, pc. (F) Van Houtte : 3/4, pc, pp. (A) É.Poulin: 2/4, double, 2pc. (A) S.Beaudry: 1/3, double, pp.

 

Samedi 19 août

Début des séries éliminatoires.

 

Le joueur de la semaine

Semaine 11-12 août

Stéphane Proulx a été parfait lors du programme double disputé par les Condors. De plus, il s’est permis de remporter une victoire au monticule lors d’une de ces parties. Voyez ses stats : 5/5, un double, un triple, un but sur balle, un point produit, six points comptés et une victoire comme lanceur. Mentions honorables : David Asselin, Keith Beauregard.

Semaine 18-19 août

Serge Chaussé a choisi la dernière partie de la saison pour lancer son meilleur match, en fait, l’une des meilleures performances pour un lanceur cette saison, soit un blanchissage, accordant seulement quatre coups sûrs. Il s’agit du seul blanchissage de la saison. C’est donc suffisant pour être le joueur de la semaine. Mentions honorables : Jonathan Desrosiers.

 

Une page d’histoire

VENDREDI 11 AOÛT

‘Mad’ Max Blouin- 50e simple et 50e point produit.

David Ouimet- 50e simple.

Gérard Van Houtte- 100e but sur balle reçu comme frappeur.

Joe Santo- 200e apparition au bâton.

Stéphane Barsalou- 100e partie jouée.

Michel Plante- 200e but sur balle reçu comme frappeur.

Éric Poulin- 300e coup sûr.

Olivier ‘Big O’ Martin- 450e point compté.

David ‘Punisher’ Asselin- 450e point produit.

Pat ‘The man with no name’ Chartrand- 600e partie jouée.

Stéphane Blouin- 750e coup sûr. Il est seulement le 6e dans l’histoire de la ligue à atteindre ce plateau…et le 3e Blouin (Pat 783, Pierre 780). 

VENDREDI 18 AOÛT

Michel Stephens- 200e retrait sur trois prises comme lanceur.

Joe ‘Cool’ Guerrera- 200e partie jouée.

Gino Ciarlo- 500e apparition au bâton.

Gérard ‘Une crème, deux sucres’ Van Houtte- 200e point produit.

Stéphane Blouin- 650e point compté.

Bob ‘Vegas’ Bureau- 700e coup sûr et 550e point compté.

 

Vers de terre et croûtes de pain

-Parlons séries ! Voyons d’abord la série qui oppose les Harfangs aux Condors. Les Condors ont remporté trois des cinq parties et les Harfangs deux. Est-ce que l’ont peut s’attendre à ce que la tendance continue ? Les Condors ont franchi les 10 points marqués dans chacune des cinq parties. Qui lancera pour les Condors ?

 

-Pour ce qui est de la série entre les Aigles et les Vautours, la saison fut à l’avantage des Vautours comme en témoignent leurs quatre victoires en cinq rencontres. Les deux équipes comptent sur d’excellents alignements offensifs et il sera intéressant de voir qui aura le dessus à ce niveau. Les Vautours continueront-ils leurs dominations sur les Aigles ?

BONNES SÉRIES À TOUS !

PAT CHARTRAND

 

 

Le 8 août 2017

Les séries approchent à grands pas et le portrait de la première ronde n’est toujours pas complété. Les Ducs et les Faucons se bataillent pour la première positon. Ces deux mêmes équipes sont assurées d’un laissé passé en demi-finale. Trois formations, soir les Condors, les Vautours et les Aigles luttent pour l’obtention du troisième rang. L’équipe qui l’obtiendra affrontera les Harfangs en première ronde des séries. Nos chers Harfangs sont assurés de terminer derniers, vous l’aurez sans doute compris ?

Les résultats de la semaine

Vendredi 28 juillet

Vincent Robidas donne la victoire aux siens en fin de partie.

Harfangs 3 vs Vautours 4

Belles performances : (H) Bibeau : 3/4, double, pc. (V) Duval : 2/4, pc. (V) Béliveau : 1/3, double, bb, 2pp. (V) Chaussé : victoire comme lanceur.

Tourangeau produit le point gagnant dans ce duel explosif.

Condors 13 vs Faucons 14

Belles performances : (C) Brisebois : 3/5, 2pc, pp. (C) Desrosiers : 2/5, deux doubles, 3pc, 3pp. (C) S.Blouin : 2/2, triple, 2bb, 2pc, 2pp. (C) Martin : 2/4, triple, pc, 2pp. (C) Latour : 2/3, bb, pc, pp. (F) Collard : victoire comme lanceur. (F) Taddeo : 4/4, deux circuits, bb, 3pc, 3pp. (F) Dandurand : 4/5, pc, pp. (F) Tourangeau : 3/4, bb, 2pp. (F) Boileau : 3/4, double, 2pc, pp.

Le premier du double va aux Ducs.

Ducs 11 vs Aigles 7

Belles performances : (D) Moro : 3/3, bb, pc. (D) Beaudoin : 2/4, double, pc, pp et la victoire comme lanceur. (D) Monette : 2/4, triple, 2pc, 2pp. (D) Germain : 2/4, pc, 2pp. (D) Marchi : 1/2, 2sac. (A) Barsalou : 2/4, 2pc. (A) É.Poulin : 2/4, pc, pp. (A) Beauregard : 3/4, pp. (A) Noel : 4/4, 2pc.

Balayage des Ducs aux dépens des Aigles.

Ducs 9 vs Aigles 4

Belles performances : (D) Moro : 3/5, deux triples, 2pc. (D)Bonin : 2/4, pc. (D) Beaudoin : 3/4, double, triple, 2pc, 2pp et la victoire comme lanceur. (D) Monette : 2/4, triple, pp. (A) É.Poulin : 2/4, pc. (A) Beauregard : 2/4, double, triple, pc, 2pp. (A) Forbes : 2/3.

 

Samedi 29 juillet

Les Vautours profitent de l’absence de Van Houtte pour surprendre les Faucons.

Vautours 16 vs Faucons 9

Belles performances : (V) Duval : 4/5, bb, 5pc. (V) Hammarrenger : 4/6, double, 3pc, pp. (V) Faubert : 2/4, 2bb, triple, 3pc, 3pp. (V) Ouimet : 4/5, bb, double, 2pc, 5pp. (V) Lancup : 3/5, double. (V) Chaussé : la victoire comme lanceur. (F) Collard : 3/3, 1sac, 2pc, 3pp. (F) Dandurand : 2/4, double, pc, 3pp. (F) Lecul : 2/4, pc. (F) Boileau : 3/4, pc.

Les Harfangs ne peuvent rien contre la machine à Beaudoin.

Ducs 10 vs Harfangs 2

Belles performances : (D) Moro : 2/4, triple, bb, 3pc. (D) Proulx : 3/3, 2bb, double, 2pc, 3pp. (D) Bonin : 2/4, bb, pc, pp. (D) Beaudoin : 1/3, 2bb, pc, 3pp et la victoire comme lanceur avec seulement trois coups sûrs accordés.  (D) Chartrand : 2/3, bb, pc, pp. (H) Bibeau : 1/2, bb, pc, pp.

Les Condors victorieux pendant que la glissade des Aigles se poursuit.

Aigles 8 VS Condors 12

Belles performances : (A) Barsalou : 1/3, bb, circuit, 3pc, pp. (A) É.Poulin : 1/4, circuit, 3pc, 2pp. (A) Beauregard : 2/2, 2bb, triple, 2pp. (C) Brisebois : 1/2, bb, 3pc, pp. (C) Desrosiers : 2/2, 1sac, double, 2pc, 3pp. (C) S.Blouin : 3/4, double, 2pc, pp. (C) Ciarlo : 3/4, double, pc. (C) Larivière : 3/3, bb, pc, 2pp. (C) Santo : la victoire comme lanceur.

 

Vendredi  4 août

Les Ducs donnent une raclée aux Vautours.

Ducs 18 vs Vautours 3

Belles performances : (D) Moro : 3/4, triple, 2sac, 2pc, 3pp. (D) Beaudoin : 5/6, double, 2pc, 3pp et la victoire comme lanceur.  (D) Proulx : 3/5, bb, 2pc, 2pp. (D) Chartrand : 4/5, 3pc, 3pp. (D) Germain : 5/5, double, 3pc, 3pp. (V) Hammarrenger : 2/4, double. (V) Béliveau : 2/3, double, 2pc, pp.

Les Condors résistent à la remontée des Harfangs et remportent une 2e victoire consécutive.

Harfangs 9 vs Condors 10

Belles performances : (H) Asselin : 4/4, double, circuit, bb, 2pc, 4pp. (H) Stephens : 2/3, bb, pc, pp. (H) Ménard : 3/4, double, pc. (C) Brisebois : 2/4, 2pc. (C) Ciarlo : 3bb, 2pc. (C) Larivière : 3/3, 2pc, 2pp. (C) Santo : 1/2, double, bb et la victoire comme lanceur.

Même la pluie ne peut aider les Aigles.

Aigles 5 vs Faucons 6

Belles performances : (A) Bouvart : 1/2, bb, double, pc, pp. (A) Beauregard : 2/3, pc, pp. (A) Noel : 2/3, 2pp. (F)Taddeo : 2/3, triple, 2pc, pp. (F) Tourangeau : 3/3, 2pc, pp. (F) Lecul : 2/2, pp. (F)Van Houtte : la victoire comme lanceur.

 

Samedi 5 août

Les parties sont remises à cause de la pluie.

 

Le joueur de la semaine

Semaine 28-29 juillet

Comment pourrais-je nommer quelqu’un d’autre que Stéphane Beaudoin ? Quelle semaine !!! Trois victoires comme lanceur, dont deux, le même soir. Treize manches lancées le vendredi et il récidive le lendemain avec sept manches où il n’accorde que trois coups sûrs. Que dire de plus ? Je ne mentionnerai même pas ses stats offensives. Mentions honorables : Luke Taddeo, Rémi Duval, Serge Chaussé, Alain Boileau, André Dandurand, Jonathan Desrosiers, Stéphane Blouin, Keith Beauregard et Alain Moro.

Semaine 4-5 août

Un petit mixte pour vous. Comme il n’y a eu qu’une seule journée de balle cette semaine-là, j’ai décidé de nommer un joueur par équipe victorieuse et ils ont une chose en commun, ils n’ont pas été retirés durant la partie. Richard Germain (5 en 5), Marc Tourangeau (3 en 3) et Michel Larivière (3 en 3)

.

Une page d’histoire

VENDREDI 28 JUILLET

Sylvain ‘White hat’ Lamontagne- 50e point produit.

Richard Germain- 400e apparition au bâton.

Steve Beaudry- 100e simple.

Jonathan Desrosiers- 100e coup sûr.

Éric Poulin- 200e simple.

Keith Beauregard- 200e point produit.

Rémi Duval- 300e coup sûr et 250e point compté.

Denis ‘Miss LBMA’ Charbonneau- 1200e apparition au bâton.

Michel ‘The river’ Larivière- 1300e apparition au bâton.

Michel ‘Ça arête pas d’bin aller’ Forbes- 600e retrait sur trois prises. Sa victime : Moi. Trois lancées, trois prises, Pat retourne se rasseoir. Facile.

Stéphane Beaudoin- 550e point produit.

Éric Collard- 500e coup sûr. Il devient ainsi le 26e joueur de l’histoire de la LBMA à atteindre ce plateau.

Marc Tourangeau- 700e coup sûr. Il est seulement le 12e joueur de l’histoire de la LBMA à atteindre ce plateau.

SAMEDI 29 JUILLET

Jean-Christophe Noel- 100e apparition au bâton.

Thomas Bouvart- 50e coup sûr.

David Ouimet- 50e point produit.

Guy ‘Tiger’ Brisebois- 200e but sur balle.

Éric Poulin- 150e point produit.

Éric Béliveau- 150e coup sûr.

Gino Ciarlo- 200e coup sûr.

Alain Boileau- 250e simple.

Stéphane Barsalou- 10e circuit.

André Dandurand- 700e point produit. Depuis 1988, il est le premier à atteindre ce plateau.

VENDREDI 4 AOÛT

Richard Germain- 100e simple.

Luke Taddeo- 100e simple.

André ‘Ti-cul’ Proulx- 400e apparition au bâton.

Stéphane Barsalou- 150e coup sûr.

Alex Bibeau- 250e point compté.

Michel Larivière- 350e point compté.

Richard Marchi- 550e partie jouée.

 

JOUEUR DU MOIS

Offensif

AIGLES : Éric Poulin.

CONDORS : Jonathan Desrosiers.

DUCS : Alain Moro.

FAUCONS : Éric Collard.

HARFANGS : David Asselin.

VAUTOURS : Rémi Duval.

Lanceur

Stéphane Beaudoin, sans aucun doute avec une fiche de 8-1 durant le mois. Son plus proche compétiteur à eu trois victoires au cours de ce mois.

Recrue

Vladimir Faubert enlève les honneurs du mois.

 

Vers de terre et croûtes de pain

Je crois qu’il serait approprié de vous glissez un mot sur le tout nouveau membre du Temple de la renommée du baseball, Tim Raines. Je ne veux pas mettre de l’ombre sur mon collègue et historien du baseball majeur, Michel Ménard, je veux simplement vous parler du joueur que j’ai le plus aimé chez les Expos. J’aimais tellement Raines que j’allais dans les estrades populaires du champ gauche qui coutaient 2$ le billet à l’époque. 23 fois est mon année record. J’ai toujours admiré Raines pour son talent complet, vitesse, excellent en défensive, frappeur ambidextre. Il fut sans aucun doute l’un des meilleurs premiers frappeurs de l’histoire du baseball. J’ai eu la chance de le rencontrer durant ma jeunesse. Étant moi-même joueur de baseball, je jouais à Anjou à l’époque où se déroulait le très renommé Tournoi PEE-WEE d’Anjou. Aucune équipe d’Anjou n’avait jamais gagné ce tournoi jusqu’à cette année là. Un programme fût remis à chaque joueur participant au tournoi avec en couverture le joueur par excellence de l’année précédente et un joueur des Expos. Je me souviens très bien que l’année de ma participation, un jeune garçon fût sur la page couverture de mon programme en compagnie de Tim Wallach. Vous me voyez venir. Cette année-là, Anjou fût couronnée championne. Devinez qui fut le joueur par excellence du tournoi ? Moi. J’étais….à l’époque, moi aussi un joueur complet. Je courant comme le vent, puissance au bâton qui fît en sorte que durant les années qui ont suivis, j’ai toujours évolué avec des joueurs plus vieux que moi, comme en témoigne mon arrivé dans les juniors à 17 ans. J’étais un voltigeur aussi. Les plus vieux d’entre vous se souviendront que j’ai aussi patrouillé le champ centre dans la LBMA et j’étais coté 6, juste pour vous donner une idée. J’ai grossi et Raines aussi. Revenons à nos moutons. Raines était une inspiration pour moi et quand j’ai été nommé joueur par excellence du tournoi, je ne réalisais pas encore que j’allais être sur la couverture du programme de l’année suivante en compagnie d’un joueur des Expos. D’après vous, qui fut ce joueur ? Et oui, Tim Raines. Ce jour-la, je devais aller sur le terrain durant l’échauffement des joueurs. Je devais revêtir mon uniforme. J’étais sur un nuage. Être aussi près des pros, je n’y croyais pas. Tout d’un coup, Raines s’approche de moi avec le sourire. La rencontre fût mémorable. Raines à été très généreux de son temps. Il a pris le temps de discuter avec moi, de signer quelques autographes. Inoubliable. L’année suivante, je jouais au niveau bantam. Le tournoi PEE-WEE était chose du passé. Ce même tournoi était commandité par Provigo. Imaginez ma gueule quand je fît mon entrée au Provigo avec ma mère durant le temps du tournoi et que j’ai aperçu une affiche grandeur nature de moi côte à côte avec Tim Raines. Je capotais. J’ai eu ma copie du programme que je conserve précieusement, mais je n’ai pas l’affiche…dommage. À sa 10e année d’éligibilité, Raines reçu enfin l’honneur suprême d’avoir sa place avec les plus grands. C’est grandement mérité. Merci Tim Raines.

PAT CHARTRAND

 

 

Le 26 juillet 2017

Le mois de juillet tire à sa fin ce qui veut dire que nous entrons dans le dernier droit de la saison, le moment de vérité. Pour débuter cette chronique, j’ai choisi de regarder le parcours de chacune des formations de la ligue jusqu’ici. Allons-y en sens inverse du classement. Au dernier rang se retrouvent les Harfangs avec 11 points. Après avoir connu un mois de mai désastreux, soit aucune victoire et six défaites, la troupe à Mike Ménard s’est ressaisie en juin en jouant pour 0.500, soit quatre victoires et autant de défaites. Ça pourrait aller mieux pour le mois de juillet avec une fiche d’une victoire, quatre défaites et une partie nulle. Donc, avec sept points de retard sur leurs plus proches rivaux au classement, il sera difficile pour les Harfangs de quitter le bas-fond du classement avec cinq parties à jouées.  Ensuite, sur un pied d’égalité, nous avons les Vautours et les Condors à 18 points. Pour ce qui est des Vautours, le mois de mai fut assez fructueux avec une fiche de quatre victoires et deux défaites. Au mois de juin, on assiste à l’hécatombe avec une seule victoire et sept défaites. Les choses se replacent en juillet avec quatre victoires et deux défaites. Les Vautours devront aligner les victoires pour gravir les échelons du classement. Pour ce qui est des Condors, le mois de mai ne fut pas très régulier avec une fiche de deux victoires, trois défaites et une partie nulle. Au mois de juin, il y eut une nette amélioration avec quatre victoires, deux défaites et une partie nulle. En juillet, ça va moins bien avec deux victoires et quatre défaites. Si la saison se terminait aujourd’hui, les Condors et les Vautours s’affronteraient pour débuter les séries. Les Aigles sont au 3e rang au classement avec 20 points. Au mois de mai, ils ont remporté trois victoires, subit deux défaites et une partie nulle. En juin, ils ont gagné quatre fois et perdu trois fois. Pour la première fois en juillet, les Aigles montrent quelques difficultés avec deux victoires, trois défaites et une partie nulle. EN terminant à cette position, les Aigles affronteraient les Harfangs en séries, mais les deux premières positions sont encore très accessibles pour eux. Avec six parties à jouer, ils accusent un retard de trois points sur les Ducs et de six points sur les Faucons. Les Ducs se retrouvent bon 2e avec un total de 23 points. Le mois de mai fut ordinaire avec deux victoires, trois défaites et une partie nulle. En juin, les verts gagnent quatre fois et subissent la défaite trois fois. C’est en juillet que les Ducs se sont le plus illustrés avec une superbe fiche de cinq victoires et une seule défaite. La première position est toujours accessible pour les Ducs qui accusent un retard de trois points sur les Faucons. Parlant justement des meneurs, les Faucons ont débuté leur saison du bon pied avec une fiche quasi parfaite au mois de mai de cinq victoires et une partie nulle.  Les succès continus en juin avec quatre victoires, deux défaites et une partie nulle. En juillet, les Faucons gagnent trois fois et en perdent autant. Avec quelques semaines à faire en saison, rien n’est joué. Plusieurs scénarios sont encore possibles. Restez à l’écoute.

Les résultats de la semaine

Vendredi  8 juillet

Beaudoin sublime dans la victoire.

Ducs 10 vs Faucons 2

Belles performances : (D) Bonin : 3/4, 2pc. (D) Beaudoin : 3/3, bb, 2pc, 3pp et la victoire comme lanceur. (D) Longtin : 3/4, double, 2pc, 2pp.  (D) A.Proulx : 2/4, double, pc, 4pp. (D) Marchi : 1/2, bb, 2pc. (F) Tourangeau : 1/2, bb, pc.

Desrosiers produit huit points et se charge des Vautours.

Vautours 7 vs Condors 12

Belles performances : (V) Ouimet : 1/3, double, pc, 2pp. (V) Lancup : 1/2, 1sac, pc, pp. (V) Robidas : 2/3, pp. (C) Desrosiers : 4/4, trois doubles, 3pc, 8pp. (C) S.Blouin : 2/3, 2pp. (C) Ciarlo : 2/3, pp. (C) Santo : la victoire comme lanceur. (C) Latour : 1/1, 2bb, 2pc.

Les Aigles mettent fin à une série de défaites pendant que les Harfangs poursuivent la leur.

Harfangs 4 vs Aigles 8

 Belles performances : (H) Lamontagne : 2/3, pc, pp. (H) Bourgeois : 2/3, double, pp. (H) C.Poulin : 2/3, pp. (A) É.Poulin : 2/3, bb, 3pc. (A) Bouvart : 4/4, double, 2pc, 2pp. (A) S.Beaudry : 2/4, double, pp et la victoire comme lanceur. (A) Beauregard : 2/3, pc, pp.

 

Samedi 9 juillet

Parties remises à cause de la pluie.

 

Vendredi  14 juillet

Superbe duel de lanceur qui se termine à l’avantage des Aigles.

Condors 2 vs Aigles 3

Belles performances : (C) Larivière : 2/2, bb, pc. (A) Barsalou : 4/4, double, pc, pp. (A) S.Beaudry : la victoire comme lanceur.

Les Ducs comblent un retard de 0-5 et brisent les reins des Harfangs.

Harfangs 5 vs Ducs 8

Belles performances : (H) Asselin : 2/2, bb, double, pc, pp. (H) Stephens : 2/3, double, 2pp. (H) Ménard: 1/3, circuit, pc, pp. (D) Moro: 2/3, double, bb, 2pc. (D) Bonin: 2/4, pc, pp. (D) Monette: 3/3, triple, 2pc, 3pp. (D) Germain: 1/2, circuit, 1sac, pc, 2pp.

Les Vautours surprennent les meneurs au classement.

Faucons 8 vs Vautours 14

Belles performances : (F) Laverdière : 1/2, bb, double, 2pc, pp. (F) Lecul : 2/3, 2pc. (V) Hammarrenger : 4/5, deux doubles, pc, pp. (V) Faubert : 2/4, pc, pp. (V) Béliveau : 3/4, double, 3pc. (V) Provost : 3/4, triple, 2pc, 3pp.

 

Samedi 15 juillet

Cette fois-ci, les Harfangs résistent à la remontée de leur adversaire.

Harfangs 12 vs Condors 10

Belles performances : (H) Lamontagne : 2/4, double, 2pc. (H) Asselin : 3/3, bb, triple, 3pc, pp. (H) Bourgeois : 2/3, bb, 2pc, pp. (H) M.Blouin : 3/4, triple, 2pc, 4pp. (H) Stephens : 1/2, bb, pp et la victoire comme lanceur. (C) Brisebois : 2/3, bb, 2pc. (C) S.Blouin : 2/3, bb, 2pc, 4pp.

Les Faucons remettent les pendules à l’heure.

Aigles 5 vs Faucons 10

Belles performances : (A) É.Poulin : 2/4, triple, pc. (A) Charbonneau : 2/3, bb, pc, pp. (A) Guerrera : 2/3, double, 2pp. (F) Collard : 4/4, deux doubles, triple, 3pc, 2pp. (F) Taddeo : 2/3, pc, pp. (F) Dandurand : 3/3, pc. (F) Tourangeau : 2/3, 2pc, pp. (F) Bureau : 2/3, pc, 2pp.  (F) Laverdière : 2/3, pp. (F) Van Houtte : la victoire comme lanceur. (F) Boileau : 2/3, pc.

Les Vautours profitent de l’absence de Lancup pour remporter leurs deux parties du weekend.

Ducs 10 vs Vautours 11

Belles performances : (D) Bonin : 3/5, 3pc. (D) A.Proulx : 3/4, 2pc, pp. (D) Chartrand : 4/4, deux doubles, pc, 4pp. (D) Deschênes : 2/4. (V) Duval : 2/5, 2pc. (V) Ouimet : 3/5, 2pc. 



Vendredi  21 juillet

Goliath écrase David.

Faucons 10 vs Harfangs 4

Belles performances : (F) Collard : 3/3, 3pc. (F) Dandurand : 3/4, triple, 2pc, 4pp. (F) Van Houtte : la victoire comme lanceur. (F) Boileau : 2/3. (H) Asselin : 2/3, deux doubles, pc. (H) A.Beaudry : 2/3, pp.

Les Ducs marquent six points en 6e manche et se sauvent avec la victoire.

Condors 8 vs Ducs 9

Belles performances : (C) Brisebois : 1/2, double, bb, pc. (C) S.Blouin : 3/4, double, 2pc, pp. (C) Ciarlo : 3/4, pc. (C) Martin : 2/4, 2pc, 2pp. (C) S.Proulx : 3/4, double, pc, 2pp. (C) Heppell : 2/4, double, 2pp. (D) Moro : 2/3, bb, double, pc, 2pp. (D) Bonin : 2/4, pc. (D) Beaudoin : la victoire comme lanceur.

Les Vautours continuent leur bonne séquence avec une 3e victoire consécutive.

Vautours 14 vs Aigles 6

Belles performances : (V) Duval : 5/5, 4pc. (V) Faubert : 3/5, triple, 3pc, 3pp. (V) Ouimet : 3/4, 1sac, 2pc, 2pp. (V) Lancup : 3/4, triple, pc. (V) Chaussé : 1/2, bb, 2pc et la victoire comme lanceur. (A) Charbonneau : 2/4, pp. (A) S.Beaudry : 3/4, double, pc, pp. (A) Beauregard : 2/3, pc.

 

Samedi 22 juillet

Après avoir accordé trois points en première manche, Beaudoin et les Ducs ferment la porte.

Faucons 3 vs Ducs 9

Belles performances : (F) Collard : 2/4, double, pc. (F) Taddeo : 2/4, triple, pc, pp. (F) Bureau : 3/3. (D) Moro : 2/3, bb, double, 2pc. (D) A.Proulx : 3/4, 3pc. (D) Bonin : 1/2, double, pc, 2pp.  (D) Beaudoin : 2/4, pc, 2pp et la victoire comme lanceur. (D) Longtin : 2/4, pc, 2pp. (D) Chartrand : 2/4, double, pp. (D) Germain : 2/3, pp.

Les Condors laissent sortirent leur frustration sur le dos des Vautours.               

Condors 14 vs Vautours 2

Belles performances : (C) Brisebois : 3/5, circuit, 4pc, pp. (C) Desrosiers : 4/5, 3pc, 2pp. (C) Ciarlo : 4/5, pc, 3pp. (C) S.Proulx : 4/5, pc, 3pp et la victoire comme lanceur.  (C) Larivière : 2/4. (C) Santo : 2/4, double, 2pc. (V) Duval : 2/3, pc, pp. (V) Robidas : 1/3, double, pc.

Nul….comme embrassé sa sœur.

Aigles 6 vs Harfangs 6

Belles performances : (A) S.Beaudry : 2/3, 1sac, double, pc, 2pp. (A) Bouvart : 2/3, bb, pc. (A) Forbes : 2/4, pp. (H) A.Beaudry : 2/4, pc. (H) Bourgeois : 2/4, 2pc. (H) Asselin : 1/4, circuit, 2pc, pp. (H) M.Blouin : 3/4, deux triples, 2pc, 2pp. (H) Meilleur : 2/3, 1sac, pp. (H) C.Poulin : 2/4, pp.     

 

Le joueur de la semaine

Semaine 8-9 juillet

Une seule journée de match pour faire mon choix, mais certains joueurs sont tout de même sortis du lot. Jonathan Desrosiers se mérite les honneurs dus à une extraordinaire performance. Voyez par vous-mêmes : 4/4, trois doubles, trois points comptés et sept points produits. Wow ! Mentions honorables : Stéphane Beaudoin, Steve Beaudry et Thomas Bouvart.

Semaine 14-15 juillet

Je vais faire un petit spécial pour cette semaine en choisissant le tandem de Rémi Duval et de Benoit Hammarrenger qui ont pris la relève en l’absence de leur lanceur partant régulier et qui ont chacun remporté une victoire pour balayer la fin de semaine. Mentions honorables : David Asselin et Éric Collard.

Semaine 21-22 juillet

Pour cette semaine, j’y vais avec un nouveau venu qui n’a pas tardé à laisser sa marque, je parle de Stéphane Proulx. Voici ses stats : 7/9, un double, deux points comptés, cinq points produits et une victoire comme lanceur. Mentions honorables : Steve Beaudry, Alain Moro, Stéphane Beaudoin, Jonathan Desrosiers, Guy Brisebois, Gino Ciarlo, André Dandurand, Éric Collard et Rémi Duval.

 

Une page d’histoire

VENDREDI 8 JUILLET

Thomas Bouvart-100e apparition au bâton.

‘Shoeless’ Joe Desrosiers- 50e point produit.

Steve ‘Wonder’ Beaudry- 200e manche lancée.

Phil Laverdière- 150e partie jouée.

Éric Bourgeois- 400e apparition au bâton.

Gérard ‘Une crème, deux sucres’ Van Houtte- 700e but sur balle accordé comme lanceur.

Bob ‘Vegas’ Bureau- 400e simple.

Olivier ‘Big O’ Martin- 400e simple.

Marc ‘The bus’ Tourangeau- 1600e apparition au bâton.

VENDREDI 14 JUILLET

Michel ‘Scooter’ Ménard- 1er circuit en carrière.

Joe Santo- 50e simple.

Bob ‘Vegas’ Bureau- 200e but sur balle.

Éric ‘Smiley’ Collard- 400e point compté.

SAMEDI 15 JUILLET

Sylvain ‘Casque blanc’ Lamontagne- 300e apparition au bâton.

Fred Lecul- 400e apparition au bâton.

Yann ‘Panda’ Rollin- 100e partie jouée.

Michel Stephens- 100e coup sûr.

Alex ‘Patate’ Bibeau- 800e apparition au bâton.

VENDREDI 21 JUILLET

Stéphane Heppell- 1er coup sûr en carrière.

Phil Lancup- 100e coup sûr.

Luke ‘Qui ? Luke’ Taddeo- 300e apparition au bâton.

Olivier Provost- 600e apparition au bâton.

Richard Marchi- 300e simple.

Pat ‘The man with no name’ Chartrand- 500e point compté.

André ‘Bam’ Dandurand- 650e partie jouée. Il est le meneur, depuis 1988, dans cette catégorie.

SAMEDI 22 JUILLET

‘Mad’ Max Blouin- 50e point compté.

Jonathan Desrosiers- 200e apparition au bâton.

Stéphane Barsalou- 300e apparition au bâton.

Éric Poulin- 600e apparition au bâton.

Alain Boileau- 800e apparition au bâton.

Benoit ‘The Hammer’ Hammarrenger- 800e apparition au bâton.

Guy ‘Tiger’ Brisebois- 20e circuit.


Vers de terre et croûtes de pain

- Tel qu’annoncer dans cette chronique, il y aura un programme double le 28 juillet entre les Ducs et les Aigles. Ces parties auront un impact certain sur le classement. Il est à noter qu’après le weekend prochain, les Condors et les Faucons auront une partie en main sur le reste de la ligue, il n’est donc pas impossible qu’un autre programme double soit organisé au cours des prochaines semaines. À SUIVRE.

- En terminant, j’aimerai souhaiter la bienvenue à Stéphane Heppell qui a fait ses débuts dans la ligue avec les Condors, en remplacement de Marc Plouffe….qui ? Justement.

PAT CHARTRAND


Le 14 juillet 2017

Il pleut, il pleut bergère….coup donc ?  Y a-t-il quelqu’un qui fait la danse de la pluie ? Assez !!! La rumeur veut que la ligue pense fournir les imperméables tellement ont jouent souvent sous la pluie. À qui fait-il parler pour que l’été arrive ? Si vous êtes comme moi, vous en avez plein le dos, pour ne pas dire autre chose, de ces journées maussades. Il pleut tous les jours, c’est fou. Malgré tout, la LBMA réussi, tant bien que mal, à disputer la majorité de ses parties. Sortez vos parapluies et regardons ensemble ce qui s’est passé au cours des dernières semaines.

Les résultats de la semaine

Vendredi  16 juin

Larivière fait un retour au jeu et donne la victoire aux siens.

Condors 7 vs Vautours 4

Belles performances : (C) Desrosiers : 3/4, double, triple, 2pc. (C) Martin : 3/4, double, pc, 2pp. (C) Larivière : la victoire comme lanceur. (C) Plouffe : 2/4. (V) Hammarrenger : 2/3, pc.

La LBMA qui se prends pour la LCF.

Aigles 16 vs Harfangs 13

Belles performances : (A) É.Poulin : 1/2, 2bb, double, pc. (A) Barsalou : 3/3, bb, deux triples, 4pc, 2pp. (A) S.Beaudry : 3/4, deux doubles, 3pc, 4pp et la victoire comme lanceur. (A) Beauregard : 2/4, pc, pp. (A) Guerrera : 2/4, pc, pp. (H) Meilleur : 2/4, double, 2pc, 2pp. (H) Bibeau : 2/4, double, 3pc, pp. (H) Bourgeois : 2/4, pc, 2pp. (H) A.Beaudry : 3/4, 2pp. (H) Ménard : 2/3, pc, pp.

Le coach Tourangeau produit trois points dont le point gagnant.

Faucons 6 vs Ducs 5

 Belles performances : (F) Collard : 2/3, double, bb, 2pc. (F) Lecul : 2/4, deux doubles, 2pc, pp. (F) Tourangeau : 3/4, double, pc, 3pp. (F) Van Houtte : la victoire comme lanceur. (D) Moro : 3/4, deux doubles, 2pc, pp. (D) Chartrand : 3/3, 2pp.

 

Samedi 17 juin

Journée du tournoi annuel.

 

Vendredi  23 juin

Trois victoires en quatre parties pour les Harfangs contre une 6e défaite consécutive pour les Vautours.

Harfangs 10 vs Vautours 3

Belles performances : (H) Asselin : 2/3, double, bb, 2pc. (H) Stephens : la victoire comme lanceur. (H) Bourgeois : 2/4, 2pc, pp. (V) Duval : 3/3, pc, 2pp. (V) Béliveau : 1/2, bb.

Les deux autres parties sont remises à cause de la pluie.

 

Samedi 24 juin

Beaudoin domine les frappeurs des Harfangs.

Ducs 8 vs Harfangs 2

Belles performances : (D) Proulx : 2/4, bb, 2pc. (D) Beaudoin : 2/5, double, pc, 2pp et la victoire comme lanceur. (D) Chartrand : 2/3, bb, pp. (D) Germain : 2/4, 2pc. (H) Asselin : 2/3, triple, pc.

 

Les Condors viennent à bout des Aigles avec un but sur balle avec les buts remplis…ouch.

Aigles 8 vs Condors 9

Belles performances : (A) Bouvart : 3/4, double, pc, pp. (A) Noel : 3/4, double, 2pp. (C) S.Blouin : 2/4, 3pc, pp. (C) S.Proulx : 2/4, triple, 2pc, pp. (C) Ciarlo : 3/3, deux doubles, bb, 2pc, 2pp. (C) Larivière : 1/1, 1sac, 2bb, 2pp. (C) Santo : la victoire comme lanceur. (C) Latour : 2/3.

Les Faucons consolident leur position au sommet du classement en infligeant un 7e revers consécutif aux Vautours.

Vautours 7 vs Faucons 8

Belles performances : (V) Hammarrenger : 2/4, deux doubles, pc, pp. (V) Faubert : 2/4, 2pp. (V) Béliveau : 2/3, 3pc, pp. (F) Collard : 4/4, double, triple, 2pc, 2pp. (F) Taddeo : 2/4, triple, 2pc, pp. (F) Tourangeau : 2/4, pc, pp. (F) Laverdière : 3/3, pc, 2pp. (F) Boileau : 2/3, pc, pp. (F)Van Houtte : la victoire comme lanceur.

 

Vendredi  30 juin

Les Aigles sont incapables de suivre le rythme des Faucons qui creusent l’écart au premier rang du classement.

Faucons 9 vs Aigles 7

Belles performances : (F) Taddeo : 2/4, double, triple, 2pc, 2pp. (F) Tourangeau : 1/2, 1sac, bb, double, pc, 3pp. (F) Lecul : 1/2, bb, pp. (F) Van Houtte : la victoire comme lanceur. (A) É.Poulin : 3/4, double, 3pc. (A) Beauregard : 3/3, bb, pc. (A) Charbonneau : 2/3, 1sac, double, pp. (A) Forbes : 2/3, bb.

Première victoire des Vautours depuis le 27 mai.

Vautours 9 vs Ducs 5

Belles performances : (V) Duval : 2/5, 2pc et la victoire comme lanceur.  (V) Hammarrenger : 3/4, double, 2pc. (V) Ouimet : 2/4, double, pc, 2pp. (V) Béliveau : 2/4, double, triple, 2pc, 2pp. (D) Moro : 3/4, double, triple, 2pc. (D) 2/4, pp. (D) Chartrand : 2/4, pc. (D) Germain : 2/4, pp.

Les Condors marquent sept points en une manche et remportent une 3e victoire consécutive.

Condors 13 vs Harfangs 5

Belles performances : (C) Desrosiers : 3/3, bb, pc, pp. (C) Ciarlo : 2/4, pc, 2pp. (C) Larivière: 2/4, 2pc, pp. (C) Santo : la victoire comme lanceur. (H) Lamontagne : 2/3, 2pc. (H) M.Blouin : 1/3, 3pp. (H) Bourgeois : 1/1, bb, pc, pp. (H) Bibeau : 1/2, double. (H) C.Poulin : 1/2, pp.

 

Samedi 1 juillet

Les Vautours prennent goût à la victoire pendant que les Aigles connaissent leur pire séquence de la saison.

Aigles 5 vs Vautours 9

Belles performances : (A) É.Poulin : 1/2, 1sac, bb, pc, pp. (A) S.Beaudry : 1/2, bb, pp. (V) Hammarrenger : 3/5, triple, 2pc et la victoire comme lanceur. (V) Béliveau : 2/4, pc, pp. (V) Lancup : 3/4, 2pc. (V) Provost : 2/3, bb, pc, 3pp. (V) Plante : 2/4, double, 2pp.

Beaudoin ferme la porte en fin de match et donne la victoire aux siens.

Ducs 7 vs Condors 5

Belles performances : (D) Bonin : 2/4, double, pc, 2pp. (D) Beaudoin : la victoire comme lanceur. (D) Monette : 2/4, pc. (D) Germain : 2/4, double, pc, pp. (D) Marchi : 3/4, 2pc, pp. (C) Ciarlo : 3/4, double, pp. (C) Santo : 1/2, bb, 2pc.

Les rouges souhaitent bonne fête du Canada aux Harfangs en leur donnant une bonne raclée.

Harfangs 4 vs Faucons 13

Belles performances : (H) Asselin : 2/2, bb, 2pc. (H) M.Blouin : 1/3, double, 2pp. (H) Bibeau : 2/3, pc, pp. (F) Collard : 3/4, double, 2pc, 3pp. (F) Laverdière : 2/3, 2pc, pp. (F) Lecul : 2/3, double, pc, 2pp. (F) Boileau : 1/2, bb, 2pc, pp. (F) Van Houtte : 2/3, pc et la victoire comme lanceur.

 

Le joueur de la semaine

Semaine 16-17 juin

Une semaine écourtée, mais un élu tout de même. J’ai choisi Steve Beaudry. Voici ses stats : 3/4, deux doubles, trois points comptés, quatre points produits et la victoire comme lanceur.

Semaine 23-24 juin

Encore une semaine plus ou moins complète, mais cela ne m’empêche pas de faire un choix. Éric Collard se mérite le titre lui qui frappe pour une moyenne d’un million encore une fois. Voici ses stats : 4/4, un double, un triple, deux points comptés et deux points produits.

Semaine 30 juin et 1 juillet

Benoit Hammarrenger a grandement contribué à la sortie du trou noir auquel son équipe semblait prise. Il a même remporté une victoire au monticule. Voyez ses stats : 6/9, un double, un triple, quatre points comptés et une victoire comme lanceur.

 

Une page d’histoire

VENDREDI 16 JUIN

Jonathan ‘the tower’ Latour- 100e apparition au bâton.

Sylvain ‘Casque blanc’ Lamontagne- 100e partie jouée.

Michel Stephens- 300e apparition au bâton.

Joe ‘Cool’ Guerrera- 500e apparition au bâton.

Steve Beaudry- 150e point produit.

Pierre Bonin- 150e point compté.

Guy ‘Tiger’ Brisebois- 1100e apparition au bâton.

Michel ‘El Presidente’ Plante- 600e partie jouée. Depuis 1988, il est seulement le 2e à atteindre ce plateau.

VENDREDI 23 JUIN

Serge ‘Jean Narache’ Chaussé- 800e but sur balle accordé comme lanceur.

Michel Stephens- 50e victoire comme lanceur. Il est le 15e dans l’histoire de la ligue, à attendre ce plateau.

SAMEDI 24 JUIN

Joe Santo- 100e manche lancée.

Éric Béliveau- 100e point compté.

Éric Poulin- 300e point compté.

VENDREDI 30 JUIN

Gino Ciarlo- 150e partie jouée.

Keith ‘Goodlooking’ Beauregard- 200e simple.

Michel ‘Scooter’ Ménard- 500e apparition au bâton.

SAMEDI 1 JUILLET

Gino Ciarlo- 150e simple.

Dominic ‘Marathon man’ Deschênes- 200e partie jouée.

Pierre Bonin- 100e point produit.

Olivier Provost- 150e point produit.

Benoit ‘Doc’ Hammarrenger- 250e point compté.

Éric Collard- 250e point produit.

Gérard  Van Houtte- 300e simple et 250e point compté.

David ‘Punisher’ Asselin- 500e coup sûr. Il est seulement le 25e à atteindre ce plateau, dans l’histoire de la ligue.

 

JOUEUR DU MOIS

Offensif

AIGLES : Stéphane Barsalou : 11 points produits et 14 points comptés en juin.

CONDORS : Gino Ciarlo qui connait une excellente séquence depuis le début juin.

DUCS : André Proulx connait une superbe saison vêtu de vert.

FAUCONS : Éric Collard A  frappé 22 coups sûrs durant ce mois.

HARFANGS : Alex Bibeau. Il a frappé en lieu sûr dans toutes les parties du mois de juin.

VAUTOURS : Rémi Duval. 15 coups sûrs, 14 points comptés en juin.

Lanceur

Ce fût très serré durant le mois de juin. Trois lanceurs ont gagné quatre victoires. J’ai tout de même choisi Gérard Van Houtte qui a continué son bon travail et qui a maintenu une fiche de 4-2-1 au cours du mois de juin.

Recrue

En plus d’être hyper fiable à l’arrêt-court, Sylvain Longtin démontre ses habiletés offensives depuis le début de la saison. Il a frappé 12 coups sûrs en juin pour se mériter le titre.

 

Vers de terre et croûtes de pain

- Vous aimez les chroniques doubles ? Tant mieux. Aimez-vous les programmes doubles ? Je l’espère, car au rythme où vont les choses, il est fort probable qu’il y en aille de planifier d’ici la fin de la saison. Les trous sur la cédule sont limités, il faudra donc être créatif. Sans confirmer quoi que ce soit, je peux vous dire que des discussions concernant la possibilité de jouer des doubles sont en cours. Aussitôt confirmer, vous serez les premiers informés.

 

- Je voudrais revenir sur le tournoi annuel, la 10e édition, disputée le 17 juin dernier. Malheureusement, je n’y étais pas cette année, mais j’ai su que ce fût une superbe journée comme d’habitude. Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier tous les participants, incluant l’équipe des Oranges de Guy Brisebois qui a remporté le tournoi. Aussi, j’aimerais remercier André Dandurand pour l’organisation de l’évènement et tous ceux qui ont aidé à son déroulement. Un gros merci et à l’année prochaine.

PAT CHARTRAND

 

 

Le 19 juin 2017

 

Après un bon cheeseburger double, d’une rangée de biscuits Oréo double crème et d’une bonne vieille double descente du coude à la lutte (imaginez les frères Rougeau qui le font sur Phil Lancup), quoi de mieux qu’une bonne chronique double ? Avouez que c’est difficile d’être plus satisfait tout en restant dans les limites du bon goût ? Dans cette chronique, je me remets à jour. Bonne lecture mes amis.

Les résultats de la semaine

Vendredi  2 juin

Première victoire des Harfangs !

Vautours 11 vs Harfangs 18

Belles performances : (V) Duval : 2/3, bb, deux doubles, 3pc, 2pp. (V) Hammarrenger : 2/4, 2pp. (V) Ouimet : 2/2, bb, deux doubles, 2pp. Plante : 2/3, double, 3pc, 2pp. (H) Lamontagne : 1/2, 2bb, 4pc. (H) Meilleur : 3/4, double, 2pc, pp. (H) Bibeau : 2/3, double, bb, 3pc, 3pp.  (H) Asselin : 4/4, circuit, 2pc, 8pp. (H) Stephens : la victoire comme lanceur. (H) A.Beaudry : 3/4, pc, pp. (H) Ménard : 2/4, 3pc.

Le coach retiré au marbre sur le dernier jeu de la partie qui se termine dans la controverse.

Faucons 10 vs Condors 10

Belles performances : (F) Collard : 3/3, bb, double, triple, 3pc. (F) Taddeo : 2/3, bb, circuit, 3pc, 2pp. (F) Dandurand : 2/3, bb, 2pc, pp. (F) Tourangeau : 2/4, triple, pc, 5pp. (C) Desrosiers : 3/4, double, triple, 3pc. (C) S.Blouin : 3/4, pc, 2pp. (C) Martin : 1/2, bb, double, 2pc, pp. (C) Latour : 2/3, pp.

Les Aigles remportent une 2e victoire d’affilée en plus de demeurer invaincue contre les Ducs.

Aigles 10 vs Ducs 8

Belles performances : (A) É.Poulin : 2/3, bb, 3pc. (A) Barsalou : 2/4, 3pc, 2pp. (A) S.Beaudry : 2/4, double, triple, pc, 3pp et la victoire comme lanceur. (D) Beaudoin : 2/3, bb, double, 2pc. (D) Longtin : 3/4, pc, 2pp. (D) Proulx : 2/4, pc, pp.   (D) Marchi : 2/2, bb, 3pc, pp.

 

Samedi 3 juin

Les Vautours marquent quatre fois en une manche et les Faucons répliquent immédiatement avec cinq pour se sauver avec la victoire et une 8e partie consécutive sans défaite.

Faucons 7 vs Vautours 4

Belles performances : (F) Collard : 3/4, double, 2pc. (F) Tourangeau : 2/4, pp, pc. (F) Bureau : 2/4, 2pp. (F) Laverdière : 3/4, double, pc. (F) Van Houtte : la victoire comme lanceur. (V) Hammarrenger : 2/4, triple, pc. (V) Faubert : 2/4, pp.

Après une soirée décevante, les Condors jouent un vilain tour aux Aigles en arrachant la victoire en fin de partie.

Condors 7 vs Aigles 5

Belles performances : (C) Brisebois : 2/2, 2bb, 3pc, pp. (C) S.Blouin : 2/3, bb, pc, 2pp. (C) Santo : la victoire comme lanceur. (A) Barsalou : 2/2, bb, pc. (A) Bouvart : 1/2, 1sac, 2pp.

Les Ducs reprennent le chemin de la victoire aux dépens des Harfangs.

Harfangs 6 vs Ducs 14

Belles performances : (H) Asselin : 1/3, triple, pc. (H) A.Beaudry : 1/3, double, pc. (D) Moro : 1/2, double, 2bb, 2pp, 2pc. (D) Bonin : 2/4, pc, pp. (D) Beaudoin : 3/4, double, 2pc, 2pp et la victoire comme lanceur. (D) Longtin : 2/4, triple, pc, 2pp. (D) Monette : 3/3, double, triple, pc, pp. (D) Marchi : 1/2, bb, 2pc.  

 

Vendredi  9 juin

Pour la première fois de la saison, les Faucons subissent la défaite cette saison, aux dépens des Aigles qui se rapprochent dangereusement du premier rang.

Faucons 11 vs Aigles 14

Belles performances : (A) É.Poulin : 2/3, bb, 3pc, pp. (A) Barsalou : 3/3, triple, circuit, 1sac, 3pc, 4pp. (A) S.Beaudry : 2/3, double, pc, pp et la victoire comme lanceur. (A) Guerrera : 1/3, triple, pc, 2pp. (F) Collard : 2/3, triple, bb, 2pc, pp. (F) Dandurand : 2/4, 2pp. (F) Bureau : 2/3, pc. (F) Laverdière : 2/3, double, pc, pp. (F) Van Houtte : 2/2, bb, pc.

Beau duel offensif qui fini à l’avantage des Ducs.

Ducs 11 vs Vautours 9

Belles performances :  (D) Moro : 3/4, double, pc, pp. (D) Beaudoin : 3/4, deux doubles, 3pc, 2pp et la victoire comme lanceur. (D) Proulx : 3/3, bb, pc, 3pp. (D) Monette : 3/4, pc, pp. (V) Duval : 2/3, double, bb, 2pc. (V) Hammarrenger : 2/3, 1sac, triple, 2pc. (V) Ouimet : 1/2, double, 1sac, pc, 3pp.

Remontée spectaculaire des Harfangs qui tiraient de l’arrière 10-0.

Harfangs 11 vs Condors 10

Belles performances : (H) Lamontagne : 2/4, 2pc, pp. (H) Meilleur : 2/3, bb, double, 2pc, 2pp. (H) M.Blouin : 2/3, bb, pc, 2pp. (H) Bibeau : 2/4, double, pc, pp. (H) Bourgeois : 3/3, bb, pc, pp. (H) Stephens : 1/2, bb, 2pc et la victoire comme lanceur. (C) S.Blouin : 1/2, 2bb, 2pc, pp. (C) S.Proulx : 3/4, 2pc, 3pp. (C) Martin : 3/3, triple, pc, 3pp. (C) Ciarlo : 2/2, bb, 2pp. (C) Latour : 2/3.

 

Samedi 10 juin

Les Aigles s’approchent du premier rang et pour les Vautours, rien ne va plus.

Vautours 8 vs Aigles 9

Belles performances : (V) Duval : 4/4, double, 3pc. (V) Lancup : 2/3, pc. (V) Robidas : 2/3, 2pp. (A) É.Poulin : 2/3, bb, 3pc. (A) Charbonneau : 2/4. (A) S.Beaudry : 4/4, double, 2pc, 2pp et la victoire comme lanceur. (A) Bouvart : 4/4, triple, 2pc, 2pp. (A) Rollin : 3/3, double, 2pp.

Entendu à Fauconsville : Congédions Tourangeau ! Taddeo est une distraction dans la chambre ! Échangeons Collard avant qu’il coûte trop cher ! Calmez-vous ! C’est juste une ligue amicale.

Harfangs 9 vs Faucons 7

Belles performances : (F) Collard : 2/3, bb, pc. (F) Dandurand : 2/4, pc, pp. (F) Tourangeau : 1/4, 3pp. (H) Lamontagne : 2/4, 2pc. (H) Bibeau : 2/2, bb, pc, pp. (H) Asselin : 1/2, bb, double, 2pc, pp. (H) M.Blouin : 2/2, bb, circuit, 2pc, 4pp. (H) Ménard : 2/3. (H) Stephens : la victoire comme lanceur.

Clairement pas remis du match de la veille, les Condors se font passer dessus par les Ducs.

Condors 4 vs Ducs 15

Belles performances : (C) Brisebois : 1/2, bb, pc. (C) S.Blouin : 1/2, double, bb, pc. (C) Latour : 1/2, pc. (D) Moro : 3/4, double, triple, 3pc. (D) Bonin : 2/3, double, circuit, bb, 4pc, 3pp. (D) Beaudoin : 3/3, deux doubles, bb, 3pc, 3pp et la victoire comme lanceur. (D) Longtin : 3/4, deux doubles, 2pc, 2pp. (D) A.Proulx : 3/4, double, triple, pc, 3pp.

 

Le joueur de la semaine

Semaine 2-3 juin

Après un lent début de saison des Harfangs, l’éveil du ‘Punisher’ est une excellente nouvelle. Il mérite le titre de la semaine avec sa performance de huit points produits dans sa partie du vendredi. Voici ses stats : 5/7, un double, un triple, un circuit, trois points comptés et huit points produits. Mentions honorables : Stéphane Blouin, Éric Collard, Sylvain Longtin et Marc Tourangeau.

Semaine 9-10 juin

Steve Beaudry connait un début de saison exceptionnel autant offensivement qu’au monticule, lui qui fait un retour comme lanceur cette saison. Il a d’ailleurs remporté ses deux parties comme lanceurs et il a aussi été fort dominant au bâton. Voici ses stats : 6/7, deux doubles, trois points comptés, trois points produits et deux victoires comme lanceurs.

 

Une page d’histoire

VENDREDI 2 JUIN

Jonathan ‘Jays lover’ Desrosiers- 50e simple.

Michel Stephens- 50e point compté.

David ‘Spaceman’ Monette- 500e apparition au bâton.

Pierre Bonin- 200e coup sûr.

Alain Boileau- 300e coup sûr.

Olivier ‘Big O’ Martin- 400e point produit.

Michel ‘El Presidente’ Plante- 750e coup sûr. Avec ce total, Michel occupe le 5e rang dans l’histoire de la ligue à ce chapitre.

SAMEDI 3 JUIN

Simon Larin- 50e partie jouée.

David Monette- 100e simple.

Rémi Duval- 200e partie jouée.

Éric Collard- 100e double.

Michel ‘Ça arrête pas d’bien aller’ Forbes- 1200e apparition au bâton.

Serge ‘ Jean Narrache’ Chaussé- 1500e manche lancée.

Stéphane ‘Le guichet est fermé’ Blouin- 450e simple.

Marc Tourangeau- 500e simple.  Il est le 6e depuis 1988 à atteindre ce plateau.

Stéphane ‘No Jack’ Beaudoin- 450e point compté et 200e victoire comme lanceur. Il est le premier dans l’histoire de la ligue à atteindre ce plateau.

VENDREDI 9 JUIN

Stéphane Proulx : 1er coup sûr en carrière.

Maxime ‘Missing in action’ Blouin : 50e coup sûr.

Éric Bourgeois: 100e simple.

Joe ‘Cool’ Guerrera: 50e point produit.

Steve Beaudry : 100e partie jouée.

Gérard Van Houtte : 100e défaite comme lanceur.

Dominic ‘Double D’ Deschênes : 500e apparition au bâton.

Phil Laverdière : 150e coup sûr.

Olivier Provost : 200e partie jouée.

Alex Bibeau : 250e partie jouée.

Pierre Bonin : 150e partie jouée et 500e apparition au bâton.

Guy ‘Tiger’ Brisebois : 500e point compté.

André ‘Bam’ Dandurand : 700e simple et 950e coup sûr. Dans les deux catégories, il est le meneur et surtout le premier à atteindre ces plateaux.

SAMEDI 10 JUIN

‘Mad’ Max Blouin : 100e apparition au bâton.

Stéphane Barsalou : 100e point produit.

Richard Marchi : 1400e apparition au bâton et 100e point produit et 300e point compté.

Alain Moro : 300e coup sûr.

Michel Plante : 1900e apparition au bâton. Il est seulement le 5e dans l’histoire de la ligue à atteindre ce plateau.

 

Vers de terre et croûtes de pain

- Pour les plus attentifs d’entre vous, la ligue nous soumet à de belles histoires comme celle de Jonathan ‘The Tower’ Latour. Comme vous le savez, ce dernier fît son entrée dans la ligue l’an dernier et ce fût une année d’apprentissage, lui qui avait peu d’expérience comme joueur de balle. Au moment d’écrire ces lignes, je me dois d’inclure Jonathan dans les candidats au titre de joueur le plus amélioré. Avec 10 parties de jouées, Latour compte déjà 15 coups sûrs, pour une moyenne de 0.500. Pour vous donner une idée de son progrès, l’an dernier, il a frappé 14 coups sûrs durant toute la saison. Ne lâche pas Joe !

- J’aimerai prendre un instant pour souhaiter la bienvenue à Stéphane Proulx. Il s’agit du nouveau venu chez les Condors qui vient à la rescousse de l’équipe après avoir perdu un homme à la mer. Stéphane est le cousin de notre bon chum André Proulx. Vive la famille !

PAT CHARTRAND

 

 

Le 9 juin 2017

 

Le mois de mai maintenant derrière nous, la LBMA est fidèle à elle-même. Nous pouvons constater un bel équilibre entre les formations. Certes, nous constatons que Les Faucons sont toujours invaincus, mais personne ne croit encore à leurs invincibilités. Nous pouvons aussi parler des Harfangs qui connaissent un lent début de saison, mais celle-ci est encore jeune et tout est encore possible. Je pense sincèrement que chacune des équipes peut vainquent n’importe autre à tout moment. C’est ce qui fait la beauté de notre ligue. Voyons les résultats de la dernière semaine de mai et les joueurs du mois s’étant les plus illustrés.

Les résultats de la semaine

Vendredi  26 mai

Olivier Martin fait la différence en 7e et fait marquer le point gagnant.

Condors 6 vs Ducs 5

Belles performances : (D) Bonin : 2/4, 1sac, 2pc. (D) Beaudoin : 3/3, 2bb. (D) Deschênes : 2/4, double, 2pc. (C) Brisebois : 3/4, deux doubles, 2pc, pp. (C) Santo : la victoire comme lanceur. (C) Plouffe : 2/3, pc, pp.

Deux formations qui poursuivent leurs chemins dans des directions opposées.

Harfangs 6 vs Faucons 11

Belles performances : (H) Asselin : 2/3, double, 2pc, pp. (H) Bibeau : 3/3, double, pc, 2pp. (H) M.Blouin : 2/3, pc, pp. (F) Collard : 2/4, 2pc, pp. (F) Taddeo : 3/4, double, 2pc, pp. (F) Dandurand : 1/2, 2bb, 2pc, pp. (F) Van Houtte : la victoire comme lanceur.

Les Vautours ne font qu’une bouchée des Aigles.

Aigles 6 vs Vautours 14

Belles performances : (A) Bouvart : 1/2, 2bb, 2pc. (A) S.Beaudry : 2/3, double, 2pp. (V) Faubert : 3/4, double, 3pc, 2pp. (V) Ouimet : 3/4, double, triple, 2pc, 3pp. (V) Béliveau : 3/4, triple, pc, pp. (V) Chaussé : la victoire comme lanceur.

 

Samedi 27 mai

Les Ducs brisent la série de victoires des Faucons qui demeurent quand même invaincus.

Ducs 7 vs Faucons 7

Belles performances : (D) Moro : 4/5, deux doubles, triple, 3pc, pp. (D) Bonin : 2/4, 1sac, pc, pp. (D) Proulx : 3/4, trois doubles, pc, pp. (D) Monette : 3/4, triple, 2pc, pp. (F) Taddeo : 2/4, pc, pp. (F) Dandurand : 3/4, pc, pp. (F) Tourangeau : 3/4, triple, pc, pp. (F) Bureau : 3/4, double, pc, 2pp. (F) Lecul : 2/4, triple, pc. (F) Larin : 2/4, pc, pp.

Sûrement le meilleur duel de lanceur depuis le début de la saison.

Harfangs 1 vs Aigles 2

Belles performances :  (H) Lamontagne : 2/4 , pc. (H) Bibeau : 2/4. (A) S.Beaudry : la victoire comme lanceur. Un seul point accordé. (A) Beauregard : 1/2, bb, pp.

La meilleure performance des Vautours contre la pire des Condors…Aark !

Vautours 17 vs Condors 3

Belles performances : (V) Duval : 2/4, bb, 3pc. (V) Faubert : 2/3, bb, 3pc, 3pp. (V) Ouimet : 2/2, 2bb, 4pc, 2pp. (V) Lancup : 3/4, 2pc, 2pp. (V) Béliveau : 2/3, bb, 3pp.  (V) Robidas : 2/4, double, 2pp. (V) Chaussé : la victoire comme lanceur.

 

Le joueur de la semaine

Les Vautours ont marqué pas moins de 31 points ce weekend et il est un des artisans de cette superbe séquence. Le titre de joueur de la semaine revient à David Ouimet qui reprend là où il a laissé en 2016. Voici ses stats de la fin de semaine : 5/6, double, triple, 2bb, six points comptés et cinq points produits. Mentions honorables :   Vladimir Faubert, Serge Chaussé et Gérard Van Houtte.

 

Une page d’histoire

VENDREDI 26 MAI

Vincent Robidas- 1er coup sûr en carrière.

David Ouimet- 100e apparition au bâton.

Rémi Duval 100e but sur balle.

Stéphane Beaudoin- 550e partie jouée et 1700e apparition au bâton et 700e coup sûr. Pour les coups sûrs, il est seulement le 11e à atteindre ce plateau dans l’histoire de la ligue.

SAMEDI 27 MAI

David Ouimet- 50e point compté.

Rémi Duval- 200e simple.

Stéphane Beaudoin- 2200e manche lancée. Il est le meneur dans cette catégorie depuis 1988.

 

Joueurs du mois

Pour cette saison, j’ai décidé que pour le joueur offensif, j’allai me donner plus de travail et en nommer un par équipe.

Offensif

Aigles : Steve Beaudry avec une mention à Keith Beauregard.

Condors : Jonathan Desrosiers.

Ducs : Stéphane Beaudoin avec une mention à Alain Moro.

Faucons : Éric Collard.

Harfangs : Alex Bibeau.

Vautours : David Ouimet.

 

Lanceur

Difficile de ne pas choisir le lanceur des Faucons, Gérard Van Houtte qui vient de connaitre un mois quasi parfait comme le démontre sa fiche de 4-0-1.

 

Recrue

L’armoire à glace, Vladimir Faubert se mérite le titre de recrue du mois. Une mention honorable à Sylvain Longtin qui démontre que la cuvée 2017 est excellente.

 

Vers de terre et croûtes de pain

-N’oubliez pas de vous inscrire au tournoi de balle donnée annuel pendant qu’il est encore temps. Allez voir André Dandurand pour l’inscription. Le tournoi se déroulera le 17 juin. Faites vite !

 

-La ligue est à la recherche d’un joueur pour remplacer Charles Dussault qui a quitté dû à une blessure d’après ce que j’ai su. Un joueur de côte 4 est recherché. Si vous avez quelqu’un en tête, allez voir un des membres de l’exécutif. Merci.

PAT CHARTRAND

 

Le 30 mai 2017

Y   a pas à dire, ce début de saison est absolument atroce et cela n’a rien à voir avec la balle-molle et la LBMA. Le froid, la pluie et l’incertitude climatique prennent  toute la place en ce moment et ont déjà une influence négative sur la ligue, la forçant à reporter deux programmes en si peu de temps. Même votre site internet a été attaqué dû à un malheureux dégât d’eau chez notre cher président qui a retrouvé son ordinateur dans une marre d’eau. Les choses se replacent tranquillement. Heureusement, malgré cette température automnale, nous avons pu ouvrir la saison de peine et de misère. Survolons ensemble les résultats des premières semaines d’activités. 

Les résultats de la semaine

Samedi 6 mai

Les parties sont remises à cause de la pluie.

 

Vendredi  12 mai

Les Faucons dominent les Harfangs à l’ouverture de la saison.

Faucons 14 vs Harfangs 2

Belles performances : (F) Collard : 4/5, deux doubles, 2pc, 5pp. (F) Dandurand : 2/4, 1sac. (F) Lecul : 3/4, 2pc. (F) Van Houtte : 3/4, 3pc et la victoire comme lanceur. (H) Bibeau : 2/3, double, pc, pp. (H) A.Beaudry : 2/2.

Première victoire de Rémi Duval comme coach.  

Vautours 13 vs Aigles 11

Belles performances : (V) Hammarrenger : 2/4, 2pc. (V) Faubert : 2/4, 2pc, pp. (V)Ouimet : 3/4, triple, 3pc, 3pp.  (V) Provost : 2/4, pc, 2pp. (V) Plante : 1/1, bb, 1sac, pc, pp. (V) Chaussé : 1/3, double, pc et la victoire comme lanceur. (A) É.Poulin : 2/4, triple, 2pc. (A) Charbonneau : 1/2, bb, 1sac. (A) S.Beaudry : 2/2, double, circuit, 1sac, bb, 2pc, 2pp. (A) Bouvart : 3/3, bb, 2pc. (A) Beauregard : 3/3, triple, bb, pc, 2pp.

Une manche de cinq points pour les Ducs fait pencher la balance en leurs faveurs.

Condors 5 vs Ducs 7

Belles performances : (C) Desrosiers : 2/4, 2pc, pp. (C) S.Blouin : 2/3, 1sac, pc, 2pp. (C) Ciarlo : 2/3, double, pc. (C)Laverdière : 2/3, pp. (D) Moro : 3/3, deux doubles, triples, 3pc, pp. (D) Bonin : 2/3, pc, 3pp. (D) Beaudoin : 3/3, double, pc, pp.

 

Samedi 13 mai

Le coach Beauregard mène les siens à la victoire avec quatre points produits.

Aigles 12 vs Harfangs 5

Belles performances : (A) Charbonneau : 3/4, 2pc. (A) S.Beaudry : 2/4, double, 2pc, pp et la victoire comme lanceur. (A) Beauregard : 3/4, 2pc, 4pp. (A) Rollin : 2/2, bb. (H) Meilleur : 2/3, circuit, pc, 2pp. (H) Bourgeois : 2/3. (H) Ménard : 1/2, double, bb, pc, 2pp.

Les Faucons marquent cinq points en 6e manche et s’assurent d’un weekend parfait.

Faucons 13 vs Ducs 8

Belles performances : (F) Collard : 4/5, 3pc. (F) Tourangeau : 3/4, 1sac, pc, 5pp. (F) Laverdière : 3/5, pc, pp. (F) Lecul : 4/5, pc. (F) Van Houtte : 1/3, triple, bb et la victoire comme lanceur. (F) Larin : 2/4, 3pc, pp. (D) Bonin : 2/4, 2pc. (D) Beaudoin : 2/3, bb, 2pc. (D) Longtin : 3/4, double, 2pc, 3pp. (D) Chartrand : 2/4, pc, 2pp.

Massacre !!!!!!

Condors 20 vs Vautours 6

Belles performances : (C) Brisebois : 3/4, bb, 3pc, 2pp. (C) Desrosiers : 4/5, deux doubles, 3pc, 6pp. (C) S.Blouin : 3/5, pc, 4pp. (C) Martin : 2/4, double, pc, 2pp. (C) Santo : 2/4, double, 2pc et la victoire comme lanceur. (C) Latour : 3/4, 4pc, pp.

 

Vendredi  19 mai

Malgré la remontée des Ducs, les Aigles se sauvent avec la victoire.

Ducs 5 vs Aigles 6

Belles performances : (D) Moro : 2/4, double, 2pc, pp. (D) Beaudoin : 2/3, double, bb, 2pp. (D) Longtin : 2/3, 1sac, pp.  (D) Deschênes : 2/3, pc. (A) Barsalou : 2/3, circuit, double, bb, 3pc, 3pp. (A) S.Beaudry : 4/4, double, pc, pp et la victoire comme lanceur. (A) Bouvart : 3/4, 2pp.

En feu, les Faucons demeurent invaincus.

Condors 7 vs Faucons 12

Belles performances : (C) Desrosiers : 2/3, bb, 2pc, 2pp. (C) S.Blouin : 2/4, triple, pc, pp. (C) Dussault : 2/4, pc, pp. (C) Santo : 2/3, double, pc. (F) Collard : 3/4, deux doubles, 3pc, 2pp. (F) Taddeo : 3/4, double, deux circuits, 3pc, 4pp. (F) Dandurand : 3/4, pc, pp. (F) Bureau : 2/4, pc. (F) Laverdière : 2/3, double, 1sac, pp. (F) Van Houtte : 0/1, 2bb, 3pc et la victoire comme lanceur.

Partie très enlevante, mais l’attaque des Harfangs manquent de jus à la fin.

Harfangs 10 vs Vautours 12

Belles performances : (H) Lamontagne : 2/3, bb, 3pc. (H) Meilleur : 2/4, double, pc. (H) Bibeau : 2/4, double, triple, 2pc, 3pp.  (H) M.Blouin : 3/4, pc, 2pp. (H) A.Beaudry : 2/3. (H) Ménard : 2/3, pc, pp. (V) Duval : 3/4, double, triple, pc. (V) Hammarrenger : 2/4, pc.

(V) Faubert : 2/4, 2pc, pp. (V) Ouimet : 1/2, bb, 2pc, pp. (V) Provost : 2/2, 1sac, 2pc, 2pp. (V) Lancup : 3/3, double, 3pc. (V)Béliveau : 2/3, double, pc, 3pp. (V) Plante : 2/3, 3pp. (V) Chaussé : victoire comme lanceur.

 

Samedi 20 mai

Comme embrasser sa sœur.

Aigles 8 vs Condors 8

Belles performances : (A) Barsalou : 2/4, pp. (A) Rollin : 2/4, double, pc, 2pp. (A) Guerrera : 2/3, double, pc, pp. (C) Desrosiers : 2/3, double, bb, pc. (C) Martin : 2/2, 1sac, bb, 2pp.  (C) Santo : 2/4, 2pp. (C) Latour : 3/4, pc, pp.

Les Harfangs en échappent une 4e consécutive.

Ducs 11 vs Harfangs 5

Belles performances : (D) Moro : 3/3, double, circuit, bb, 4pc, pp. (D) Bonin : 3/4, double, 3pc, 3pp. (D) Beaudoin : 3/4, trois doubles, 2pc, 4pp et la victoire comme lanceur. (D) Longtin : 2/4, deux doubles, 2pp. (D) Marchi : 2/3, 2pc. (H) Lamontagne : 2/3, 2pc. (H) M.Blouin : 2/3, double, pc, pp. (H) A.Beaudry : 2/3, double, 2pp.

Début de saison de rêve pour la bande à Tourangeau.

Vautours 4 vs Faucons 8

Belles performances : (V) Ouimet : 2/4, double, 2pc. (V) Lancup : 2/4. (V) Béliveau : 2/3, double, bb, pc, pp. (F) Collard : 3/4, double, triple, 2pc et la victoire comme lanceur. (F) Taddeo : 1/2, 2sac, 2pp. (F) Laverdière : 2/4, double, 2pc. (F) Boileau : 2/2, 1sac, pc, 3pp.

 

Lundi 22 mai

Les parties sont remises à cause de la pluie.

 

Le joueur de la semaine

Semaine 12-13 mai

Malgré les multiples candidats, mon choix s’arrête sur Gérard Van Houtte qui a brillé au monticule en fin de semaine, remportant ses deux parties. Mentions Honorables : Marc Tourangeau, Keith Beauregard, David Ouimet, Stéphane Beaudoin, Éric Collard, Fred Lecul, Steve Beaudry et Jonathan Desrosiers.

Semaine 19-20 mai

Pour ce choix, il est difficile de ne pas y aller encore avec un joueur des Faucons, toujours invaincus. J’y vais avec Éric Collard, qui en plus d’être toujours aussi dominant offensivement, s’est permis de gagner une partie comme lanceur. Voici ses stats : 6/8, trois doubles, un triple, cinq points comptés et deux points produits. Mentions Honorables : Max Blouin, Stéphane Beaudoin, Alain Moro, Steve Beaudry, Luke Taddeo, Jonathan Desrosiers, Phil Lancup et Éric Béliveau.

 

Une page d’histoire

VENDREDI 12 MAI

Alexandre Beaudry- 1er coup sûr en carrière.

Christian Meilleur- 1er coup sûr en carrière.

Vladimir Faubert- 1er coup sûr en carrière.

Sylvain Longtin- 1er coup sûr en carrière.

Marc Plouffe- 1er coup sûr en carrière.

Michel Stephens- 100e partie jouée.

Alain Moro- 250e point compté.

Michel ‘The river’ Larivière- 400e partie jouée. Il est le 25e depuis 1988, à atteindre ce plateau.

Stéphane Blouin- 500e partie jouée. Il est le 13e depuis 1988, à atteindre ce plateau.

SAMEDI 13 MAI

Charles Dussault- 1er coup sûr en carrière.

Christian Meilleur- 1er circuit en carrière.

David Ouimet- 1er circuit en carrière.

Michel Stephens- 100e partie lancée.

Steve Beaudry- 100e but sur balle accordé comme lanceur et 300e apparition au bâton.

Fred Lecul- 100e coup sûr.

Keith ‘Goodlooking’ Beauregard- 150e point compté.

Pierre Bonin- 150e simple.

Pat ‘The man with no name’ Chartrand- 650e simple. Depuis 1988, je suis le 2e à atteindre ce plateau.

Guy ‘Tiger’ Brisebois- 450e coup sûr. Il est le 30e dans l’histoire de la ligue (1976), à atteindre ce plateau.

VENDREDI 19 MAI

Joe Santo- 50e coup sûr.

Phil Laverdière- 400e apparition au bâton.

Dominic ‘Double D’ Deschênes- 150e coup sûr.

Alain Moro- 200e simple.

Éric Collard- 300e simple.

David ‘The punisher’ Asselin- 300e partie jouée.

Alex ‘Bibz’ Bibeau- 300e coup sûr. Il est le 60e dans l’histoire de la ligue à atteindre ce plateau….et le 2e de ma famille…mon père en a 299.

Gérard ‘Latte’ Van Houtte- 1000e manche lancée. Il est le 8e depuis 1988 à atteindre ce plateau.

SAMEDI 20 MAI

Joe Santo- 50e partie jouée.

David Ouimet- 50e coup sûr.

Serge ‘Jean Narache’ Chaussé- 200e simple.

Éric Collard- 900e apparition au bâton.

Guy Brisebois- 350e partie jouée.

Les Faucons- 500e victoire de leur histoire. Il s’agit de la première équipe à atteindre ce total dans l’histoire de la ligue.

 

Vers de terre et croûtes de pain

Lors de ma première chronique, j’ai salué les joueurs qui nous ont quittés. J’ai fait une petite erreur. J’ai mentionné qu’Olivier Provost nous avait quittés. Rassurez-vous, monsieur Provost est toujours parmi nous. C’est Olivier Labonté qui a quitté. Salut à toi.

 

En terminant, j’aimerai prendre quelques lignes pour vous remercier d’être encore là, après tant d’années.  Je veux vous dire que j’apprécie vos commentaires et encouragements. Je ne tiens rien pour acquis. J’aime faire cette chronique et j’essaie de vous faire passer un bon moment lors de la lecture de celle-ci. Je serai toujours à l’écouté de vos idées et de vos commentaires. Encore une fois, un gros merci.

PAT CHARTRAND

 

Le 15 mai 2017

 

Au moment où j’écris ces lignes, la planète est en colère. Deux hommes se narguent avec le doigt sur le bouton, à la tête de puissance mondiale, menaçant de prouver qui a le plus de poil sur le torse. Les français ont élu les moins pires des candidats à la tête de leur pays. Le club de hockey Canadiens sont évincé des séries très rapidement, ce qui pousse plusieurs d’entres vous dans une violente dépression. De plus, malgré le fait que nous sommes au mois de mai, on se croirait au début de l’automne. Disons qu’il fait frète en maudit. En espérant que personne d’entre vous êtes touché par les nombreuses inondations qui font ragent à travers la province. Je vais tenter, avec cette première chronique de 2017, de mettre un peu de soleil dans vos vies.

Ensemble, nous jetterons un coup d’œil sur chaque formation de la ligue et j’irai d’une analyse complète de ceux-ci. Avant tout, j’aimerai que nous retournions un pas en arrière, soit en séries 2016, pour revoir ce qui s’est passé, pour mieux revenir et commencer la saison 2017 de belle façon. Allons-y !     

SÉRIES 2016

QUARTS DE FINALE

Vautours 3  vs Aigles 11

Aigles 4 vs Vautours 5

Vautours 10 vs Aigles 15

 

Harfangs 2 vs Condors 5

Condors 19 vs Harfangs 5

 

DEMI-FINALES

Aigles 8 vs Faucons 9

Faucons 21 vs Aigles 4

 

Condors 7 vs Ducs 11

Ducs 10 vs Condors 11

Condors 21 vs Ducs 11

 

FINALE

Condors 14  vs Faucons 17

Faucons 10 vs Condors 5

 

Les Faucons sont champions !!!!! Encore une fois, Pat Blouin conduit son équipe vers un championnat après une superbe saison. Ce titre est pleinement mérité pour cette équipe qui depuis le premier jour de la saison on joué de façon inspirée. Félicitations encore une fois à Patrick Blouin et ses neuf joueurs.

 

Avant de passer aux équipes de 2017, permettez-moi de poser une question, est-ce le dernier championnat de Pat Blouin dans la LBMA ? Pourquoi cette question ? Je ne vous apprends rien en vous disant que la nouvelle qui à ébranlée la ligue durant l’entre-saison fût celle du départ de Pat Blouin pour relever de nouveaux défis. En effet, comme vous savez, Pat est un coach dans notre ligue, mais aussi au baseball mineur, où il a la chance de diriger ses garçons. L’opportunité s’est présenté d’occuper un poste à un niveau élite, ce qui demande temps et un dévouement complet, deux choses que l’ont associés à Pat Blouin automatiquement. Il a choisi de relever ce défi et ont le comprends. Je suis convaincu qu’il réussira dans son rôle et qui de mieux pour ces jeunes comme modèles pour grandir et être inspirer que Pat lui-même. Bonne chance et bon succès mon ami. Ceci dit, la perte de Pat Blouin pour la LBMA est gigantesque et se fera sentir pour les années à venir. Certainement, la ligue va continuer, mais nous somme obliger d’admettre qu’elle vient de perdre un monument, son poster-boy, son plus grand ambassadeur, son meilleur coach et assurément le plus grand joueur de son histoire. Comment remplacer ça ? Impossible. Un important chapitre se termine avec son départ et il est très pertinent de se poser la question : a-t’on vu Pat Blouin jouer son dernier match dans la LBMA ? J’ai espoir que non. Je vois dans ma boule de cristal,  Pat de retour…peut-être avec ses fils…qui sait ? C’est avec grande tristesse que je te dis à la prochaine et avec grand enthousiasme que je salue ton choix qui aura comme résultat que plusieurs jeunes baseballeurs bénéficieront de ton savoir et de ta passion légendaire pour ce sport auquel nous sommes tous tomber en amour. MERCI PAT.

 

L’année dernière, vers la fin de la saison, j’ai annoncé durant une de mes chroniques que Jean Lachapelle allait quitter à la fin de la saison. Appelons ça une pause ou une retraite, seul le futur pourra nous donner la réponse. Ceci dit, il s’agit d’une autre lourde perte pour notre ligue. On parle de quelqu’un qui a donné plus de trente ans à la ligue, et quand on dit donné, je veux dire qu’il a non seulement été joueur, mais aussi un coach et plus que tout, un membre de l’exécutif dévoué de cette ligue. Organisateur et animateur de nombreux party de fin de saison, Jean a investi un nombre incalculable d’heures, pour notre plaisir à tous, dans l’organisation de ces soirées. J’ai moi-même assisté Jean autant comme organisateur qu’animateur et ce fût tout un honneur et surtout un plaisir qui me laisse des souvenirs que je n’oublierai jamais. En espérant te revoir sur le terrain avec nous dans le futur. Tu vas nous manquer Jean Lachapelle. Merci pour tout.

 

Quelques autres joueurs nous ont aussi quittés et je prends ces quelques lignes pour les salués. Olivier Provost, Guyaume Doyon, Jean-François Prévost, Jérémie Lachapelle, Stéphane Tremblay, Jules Desjardins, Marc Caron et Jean-Pierre Aubé. Au revoir à vous tous qui avez marqué la ligue à votre façon. Sachez, et je ne crois pas me tromper en disant qu’il y aura toujours une place pour vous dans notre ligue…du moins, pour la plupart d’entre vous. Leurs départs font place à quelques retours et aussi à l’arrivée de plusieurs nouvelles recrues dont je vous présenterai durant l’analyse des équipes.

 

ÉQUIPES 2017

HARFANGS

Michel Ménard en sera à sa 4e saison comme entraineur des Harfangs et dû à la difficile saison que son équipe à connu en 2016, il a obtenu le premier choix au repêchage. C’est sans trop de surprises que Michel sélectionne David Asselin détenteur de la triple couronne en 2016, soit la meilleure moyenne, le plus de circuits et le plus de points produits, un accomplissement qu’il réalise aussi en 2013. La réputation de monsieur Asselin n’est plus à faire et il sera, sans l’ombre d’un doute, le leader de cette équipe. Le voltigeur de centre de l’équipe sera, encore une fois, Alex Bibeau qui en sera à sa 3e saison consécutive avec les Harfangs de Michel. Il a démontré qu’il pouvait jouer la position et bénéficie de toute la confiance de son coach. Son apport offensif est loin d’être négligeable. Avec sa vitesse, il peut facilement être premier frappeur d’un alignement et avec sa force de frappe, il peut aussi être inséré au cœur de la formation. Ménard ajouté une autre machine de balle à sa formation avec le choix de Maxime Blouin. Aucun lien avec la famille royale de la LBMA, il n’a tout de même été dans la course pour la meilleure recrue de 2016 avec ses performances. Une blessure au genou l’empêchera  d’occuper la position de receveur à temps plein et il sera intéressant de voir où Michel à l’intention de l’utilisé. Avec un talent naturel comme celui de Max, ce ne sera pas un problème. Michel repêche aussi avec son cœur et le prochain choix le démontre. Avec son 4e choix, Michel repêche son cousin, une recrue, Christian Meilleur. N’allez surtout pas croire que j’insinue que ce choix est mauvais, mais pour les gens qui assistaient au repêchage et qui ne connaissaient pas Christian, cela pourrait sembler tôt pour une recrue. Ceci dit, moi, je l’ai vu à l’œuvre et je crois qu’il sera une solide addition pour notre ligue et pour les Harfangs. À première vue, Christian semble être très solide défensivement et il est très évident qu’il sera un joueur d’avant-champ. Une autre constante chez les Harfangs est que Michel repêche Sylvain Lamontagne, qui en sera, lui aussi, à sa 3e saison consécutive avec les Harfangs. Lamontagne vient de connaitre sa meilleure saison offensive avec une moyenne de 0,404 et possède lui aussi plusieurs cordes à son arc, soit comme étant un joueur avec beaucoup de vitesse et aussi très solide défensivement. À sa 15e saison dans la ligue, Christian Poulin portera le chandail des Harfangs pour la première fois. Il deviendra vite un favori à Michel. C’est l’impression que Christian laisse à chacun des coachs pour qui il joue. Son cœur à l’ouvrage et sa détermination font de lui un joueur que tout le monde veut dans son équipe. La saison 2016 en fut une de malchance pour Christian qui doit mettre un terme à sa saison trop tôt à cause d’une sérieuse blessure au bas du ventre. Je suis convaincu qu’il reviendra en force cette saison. Une autre recrue se joint aux Harfangs du nom d’Alexandre Beaudry. Selon ce que j’ai vu à la pratique, Alex sera un voltigeur avec beaucoup d’énergie, un travaillant. Il semble aussi qu’il pourra apporter de la vitesse à son équipe. Ensuite, Michel met la main sur un revenant, soit Éric Bourgeois. La dernière fois qu’Éric joua dans la ligue fut en 2008. Bourgeois est un joueur polyvalent et mes espions me disent que c’est au poste de receveur qu’il pourrait être fortement utilisé. Bon retour l’ami. Pour conclure, les Harfangs pourront compter sur Michel Stephens comme lanceur. Une première pour lui avec cette formation, lui qui a passé trois de ses quatre saisons dans la ligue avec les Aigles. C’est difficile d’être plus constant que Michel. En quatre saisons, il n’a raté qu’une seule partie et sur la possibilité de 100 parties, il en a lancé 98. D’après vous, qui va lancer pour les Harfangs cette saison ?

 

FAUCONS

Une légende qui quitte fait place à une autre. Qui de mieux que Marc Tourangeau pour prendre la place de Pat Blouin. Dit comme ça, cela me semble injuste pour Marc car en réalité, personne ne pourra chausser ses souliers. Ceci dit, les Faucons ont besoin d’un nouveau coach et je crois sincèrement que Marc Tourangeau est le meilleur choix que la ligue pouvait faire. Tous comme Pat, Marc est un joueur de 2e génération dans la LBMA, fils du légendaire Robert, un des bâtisseurs de cette ligue. Marc n’en est pas à ses premiers pas comme coach, durant trois saisons, soit de 1994 à 1996, il a combiné une fiche de 43 victoires, 27 défaites et deux nulles, avec deux championnats de saison régulière. Marc y va de la première surprise du repêchage avec le choix d’Éric Collard, pas qu’il soit surprenant que Collard parte 2e au total, mais plutôt qu’il ne porte pas le chandail des Condors pour la première fois depuis 2009. Stéphane Blouin n’en revient toujours pas. Collard est une machine de balle. Il est dans la ligue depuis 2005 et a conservé depuis une moyenne au dessus de 0,500. Ensuite, Marc y est allé avec son champ centre, soit Luke Taddeo, un des meilleurs à cette position…top 3…sûr et certain. Sérieusement, j’aime bien taquiner Luke, mais je pense qu’il est un joueur complet, vitesse, puissance au bâton et très solide défensivement. Ce genre de joueur ne court pas les rues. Marc ne surprend personne avec son prochain choix, André Dandurand. L’un des grands de l’histoire de notre ligue trône au sommet de presque toutes les catégories statistiques. De plus, peu importe la position où il joue, il fera un travail remarquable. Avec plus de 2000 apparitions au bâton, André s’est fait retirer sur trois prises seulement 16 fois. Pensez-y. Il arrive chaque année qu’un joueur ou deux dépassent ce total durant la même saison. Une équipe de futurs membres du temple de la renommée ajoute un dénommé Bob Bureau à ses rangs. Lui aussi figure parmi les meneurs de toutes les catégories statistiques. Ceci dit, la saison 2016 en fût une difficile au niveau émotionnel et je m’attends à ce qu’il soit gonflé à bloc pour tourner la page une fois pour toutes sur celle-ci en rebondissant avec une grosse année 2017. Un choix de Marc qui m’a fait mal est celui de Fred Lecul, un de mes favoris. Quelle saison 2016 pour Fred. De loin sa meilleure statistiquement. Il ne pourra que profiter d’être entourer d’aussi belle façon et poursuivre son ascension. De plus, son jeu défensif aussi ne cesse de s’améliorer. Parlant de joueur ayant connu leur meilleure saison, nous devons parler de Phil Laverdière. Le nuage au dessus de sa tête concerne toujours le même sujet et fait peur à plusieurs coachs, son assiduité. Combien de parties Phil va rater ? Ceci dit, Phil n’est pas le seul comme ça. Les Faucons vont être que meilleur lorsqu’il sera de l’alignement, ça c’est certain. Un autre de mes favoris, le vétéran, Alain Boileau, un gars d’équipe même prêt à prendre une balle sur la gueule pour celle-ci…pas trop souvent quand même. Le fait qu’Alain ne lance plus aidera sans aucun doute ses statistiques offensives. Il sera intéressant de voir où Marc l’utilisera défensivement. Simon Larin, le sympathique voltigeur, en sera à sa première année avec un autre chandail que celui des Harfangs. Son niveau d’effort est toujours à 100% et il bénéficiera des conseils judicieux des nombreux vétérans de son équipe. Au monticule, la machine à balle, le bras de caoutchouc, Gérard Van Houtte. Tout comme Stephens, Van Houtte peut facilement lancer les 25 parties de votre équipe sans inquiétude. Il vient d’amasser son plus haut total de victoire en une saison pour une 2e fois avec 14. Pourra-t-il surpasser ce total cette année ?

 

CONDORS

Finit les comparaisons, fini de dire qu’il est moins bon, moins beau que l’autre…fini. Stéphane est le seul et unique membre restant de la grande famille Blouin encore actif dans la ligue. Et franchement, si on le regarde de près, il est quand même assez beau, et maudit qu’il soit bon, bandage à la main prétextant une blessure ou non, il est bon en maudit…un des meilleurs de la ligue sans l’ombre d’un doute. Une de mes cibles favorites, je l’aime beaucoup et il est capable d’en prendre. Année après année, Stéphane bâtit des équipes redoutables qui se retrouvent toujours dans la course au championnat et cette année ne devrait pas faire exception. Pour pallier au choc de la perte de Collard, Stéphane y est allé d’une autre valeur sûre, un bulldozer, un tigre, Guy Brisebois. Le genre de joueur qui fini la partie et que son uniforme est complètement sale…ce genre là. Une gazelle, il est un des meilleurs premiers frappeurs de notre ligue, sinon le meilleur. Possiblement un des meilleurs joueurs défensifs de la ligue aussi. De quoi soulager la blessure du Stéphane. Il poursuit avec Jonathan Desrosiers. Recrue de l’année en 2015, Joe est aussi un joueur complet, solide dans tous les aspects du jeu. Malgré ce qui a semblé être une moins bonne saison l’an dernier, ses statistiques sont très similaires à l’année précédente. Stéphane retourne à la source avec son prochain choix qui fût Olivier Martin. Il a porter l’uniforme des Condors en 2014 et 2015, donc son foie est habitué à ce qui va venir. L’an dernier, Olivier, sobre, connu une saison extraordinaire avec une production offensive de 41 points produits, à égalité avec Steve Beaudry, au 2e rang dans la ligue. Blouin repêche avec son choix suivant, une recrue du nom de Charles Dussault. Ma première impression à la pratique des recrues fût que Charles semble être un voltigeur très solide avec un bras canon avec une puissance de frappe redoutable. Il sera intéressant de voir sa progression dans la ligue. Espérons pour lui qu’il ne boit pas seulement du Gatorade. Mike Larivière en sera à ses premiers pas avec les Condors. Coach à la retraite, Michel aura un rôle important dans cette équipe, celui de chauffeur désigner….désolé, de lanceur de relève. J’ai juste du mal à imagine Michel sur la brosse. Il épaulera, grâce à son expérience au monticule, le lanceur partant des Condors cette saison, Joe Saannntooo (dit avec une voix basse et rouillée). Santo en sera à sa première année comme lanceur à temps plein, tâche très difficile. Il a fait un solide travail l’année dernière en partageant la tâche avec Alain Boileau ayant compilé une fiche de 6-1-1. Le prochain choix de Stéphane ne sera jamais le chauffeur désigné de l’équipe car il a l’habitude de venir au parc en vélo, et je parle de Gino Ciarlo. Un joueur sous-estimé dans la ligue, mais très solide au champ et d’une très grande régularité en attaque. La saison 2016 fût difficile car il fût ennuyé par de vilaines blessures. Blouin aura une 2e recrue dans son alignement qui se nomme Marc Plouffe. Absent de la pratique de recrue, j’entends qu’il est un joueur complet. J’ai bien hâte de le voir à l’œuvre. Pour complété, le fournisseur, le barman, le keg, Jonathan Latour. On dit en secret qu’il a signé un contrat à vie avec Stéphane qui vérifie chaque jour pour que Jonathan aille travailler de peur qu’il perde sa job chez Molson.

 

AIGLES

Keith Beauregard est à la tête des Aigles depuis 2013 et il est toujours en quête de championnat. Il est arrivé avec le couteau entre les dents au repêchage dans le but de changer tout ça. Avec Éric Poulin comme premier choix, c’est clair que Keith y va le tout pour le tout. Quel joueur de balle ! J’ai eu la chance d’être son coéquipier l’an dernier et ce fût un plaisir. Il n’y a rien qu’Éric ne peut pas faire sur un terrain…rien. Parlant de joueur habile, Stéphane Barsalou en est toute un. Comme champ centre, il est tout simplement sans faille, tout semble facile. Au bâton, il a de la puissance à tous les champs et son championnat des frappeurs en 2015 démontre à quel point il est une menace au bâton. Coup donc, je fais des liens pas pires. Qui dit menace au bâton, dit Steve Beaudry, lui il coute chers de balle à la ligue. En plus de faire mal aux balles offensivement, Steve agira comme lanceur partant cette saison. Il s’agit d’un retour pour lui dans ce rôle, lui qui fût partant à sa première saison en 2013. Reste à voir comment il se comportera après cette longue absence comme lanceur. Pour ses performances au bâton, je ne suis pas inquiet. Le prochaine joueur fait autant un retour dans la ligue qu’avec les Aigles, je parle de Thomas Bouvart. Solide voltigeur, Thomas n’avait disputé qu’une seule saison dans la ligue en 2015 en avait compilé une moyenne de 0,429. Je sais que mes lecteurs n’aiment pas que je dise cela à tous les ans, mais que voulez-vous, le gars est plus beau que vous. En plus, il est en meilleur forme que vous…gang de jaloux. Je parle évidement de l’homme le plus séduisant de la LBMA, Denis Charbonneau. Maintenant que Jean-Pierre Aubé à quitté, je ne vois personne qui pourrait lui ravir le titre. Yan Rollin a des croûtes à manger avant d’arriver là…mauvaise idée…reste aux bamboo, le panda. En plus, Denis occupera une position que plus personne ne veut occuper, celle de receveur. Vous me direz que Pierre Bonin est receveur, mais je ne suis pas certain que même Pierre en est conscient. Ce que je veux dire c’est que c’est rare comme de la marde de pape les receveurs dans notre ligue. Vous aurez compris que notre panda national est aussi un membre des Aigles cette saison. Tous le monde l’adore, il est si douillet, mais attention, il peut sortir les griffes de temps à autre. Keith choisit ensuit Jean-Christophe Noel, lui qui en sera à sa 2e saison dans la ligue. L’an dernier, il a surtout joué à l’avant-champ et offensivement, il a terminé la saison avec une moyenne de 0,373. Le prochain choix sera le meilleur candidat pour épauler Beaudry au monticule, je parle du grand Michel Forbes.  L’un des deux seuls joueurs actifs, membres du temple de la renommé de la LBMA, un des plus grands lanceurs de l’histoire de notre ligue, vous n’avez qu’à consulter ses statistiques. Cependant, dû à un genou amoché, Michel ne peut plus lancer à temps plein, ce qui ne l’empêchera pas de venir dépanner quand ce sera nécessaire. Un autre qui peut dépanner au monticule, avec légèrement de moins bonnes statistiques, mais ça viendra, je parle de Joe Guerrera. Il fait partie des meubles chez les Aigles. En huit saisons dans la ligue, il en a disputé sept avec les Aigles. En plus d’être un lanceur de relève, Joe est très polyvalent défensivement.

 

VAUTOURS

La recrue parmi les coachs cette saison est Rémi Duval, une superbe addition au sein de notre fraternité. Rémi en est à sa 10e saison dans la ligue et le temps fût bien choisit pour qu’il reçoit cette nomination. Au repêchage, il n’avait pas l’air d’une recrue, bien au contraire. Il était prêt, c’était évident. J’ai aimé la façon qu’il a pris la ligue par la gorge avec ses choix en créant une nouvelle identité pour les Vautours. Son premier choix le démontre bien, un excellent choix, celui qui est venu bien près d’être la recrue de l’année en 2016, David Ouimet. Pas certain qu’il y avait beaucoup de personne qui assistait au repêchage qui aurait prédit que Ouimet sortirait au premier tour devant Barsalou, Beaudoin, entre autre, mais en même temps, c’est peut-être un risque, mais un foutu bon. Dès sa première saison, Ouimet termine dans le top 10 des meilleures moyennes avec 0,523. De plus, il est très versatile défensivement. Rémi n’avait pas fini de surprendre. Son prochain choix, Vladimir Faubert…qui ? Vous ne tarderez pas à le connaitre. Avec son physique imposant, Vladimir a attiré l’attention grâce à ses nombreux coups de canon durant la pratique. Ce n’était qu’une pratique, vous me direz, mais c’était impressionnant. Il a également démontré qu’il pouvait jouer à plusieurs positions défensivement, ce qui ajoute à l’attrait. Un autre pari qui pourrait être très payant. Un choix moins surprenant fût celui de Benoit Hammarrenger, frappeur de puissance, qui s’est bâti une réputation comme un excellent joueur de premier but durant ses premières années dans la ligue, mais au cours des dernières années, il a aussi démontré son talent comme voltigeur. Voyons maintenant où Rémi l’utilisera. Olivier Provost est devenu, au fils des années, une menace pour les lanceurs adverses. Sa progression est vertigineuse. Son jeu défensif au 3e but est de plus en plus solide. Je suis un peu jaloux de ce choix, mais je devrais me faire à l’idée. Un choix dont je ne suis absolument pas jaloux est celui de Phil Lancup. Son muscle le plus fort est celui de la mâchoire, mais il a tout de même d’autres aptitudes. Notre célèbre séducteur favori à démontré qu’il peut jouer partout de façon très efficace. Un joueur avec de la vitesse, il démontre une puissance étonnante au bâton. Mis à part donner mal à la tête à ses coéquipiers, il devrait être un atout pour cette formation. Duval y va ensuite avec un autre joueur recrue nommé Vincent Robidas. J’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu de Vincent. Il a semblé très à l’aise comme voltigeur, il devrait solidifier cette position pour cette équipe. Le seul fan des Sénateurs d’Ottawa au monde fût le prochain choix de Rémi, j’ai nommé Éric Béliveau. Même les gens d’Ottawa n’aiment pas cette équipe, il suffit de voir tout ces sièges vides durant les séries. Éric en sera à sa 8e saison dans la ligue et ce sera sa 6e avec les Vautours…un habitué quoi ? Les jokes d’avant-match vont juste être meilleurs cette année. Le prochain choix est un membre du temple de la renommé de la ligue. Il est aussi notre président, je parle évidement de Michel Plante. Il en sera à sa 32e saison dans la ligue et il arbore toujours son gant qu’il hérita de Shoeless Joe Jackson…impressionnant. Michel pourrait être le père de tous les joueurs de la ligue et demeure un voleur de but redoutable…quoi qu’il utilise souvent la tricherie pour y arriver. Les arbitres ont peur de lui. Longue vie à Michel Plante ! Le lanceur de cette formation sera l’homme lui-même, le mythe, le spectaculaire Serge Chaussé, l’homme qui fait disparaitre le tartre plus vite que son ombre. Le désir de vaincre de Serge est contagieux. Il est un compétiteur comme il s’en fait peu. La saison balle de Chaussé dure 12 mois…il n’arrête jamais de lancer. Comment ne pas aimer un gars comme ça ?

 

DUCS

Le coach des Ducs est tout simplement sensationnel, poilu, mais sensationnel. Je rigole. Je suis effectivement poilu, mais bon. Parlons de mon équipe. Ayant deux choix consécutifs, j’ai choisi Alain Moro comme mon tous premier choix. Petit de stature, il demeure un grand joueur dans la ligue. Il se déplace dans le champ à la vitesse d’une coquerelle qui vient d’être surprise quand on ouvre les lumières et malgré ses 116 livres, il possède un bras canon. Il est aussi devenu, au cours des dernières saisons, un des meilleurs premiers frappeurs de la ligue. Mon 2e choix fût possiblement le meilleur lanceur de la ligue et certainement l’un de meilleur de l’histoire de la LBMA, j’ai nommé Stéphane Beaudoin. J’ai joué avec Stéphane dans le passé, mais c’est la première fois que nous jouons ensemble en étant coach. Beaudoin apporte de la confiance à ses coéquipiers seulement par sa présence. En plus de ses performances au monticule, Stéphane est un habitué des tops 10 des meilleures moyennes au bâton. Mon prochain choix fût une recrue nommée Sylvain Longtin. D’après ce que j’ai vu à la pratique, Longtin sera un solide joueur d’avant-champ et un frappeur qui frappe en flèche. Un des derniers des Mohicans, Pierre Bonin, occupera la position de receveur et en sera à sa première saison avec les Ducs. Le vert lui va très bien. André Proulx fût mon prochain choix. Un joueur polyvalent, il peut jouer partout. Offensivement, il apporte de la vitesse et est un frappeur très discipliné. David Monette sera de retour avec mes Ducs après avoir jouer pour moi en 2014. Un frappeur qui peut surprendre avec sa puissance et il est sous-estimé en défensive, lui qui excelle comme voltigeur…à moins qu’il est la tête dans les étoiles. Richard Germain en sera à sa 8e saison dans la ligue, sa 7e avec les Ducs. Il a un membership à vie avec moi. Richard peut jouer presque partout, mais cette saison, il devrait se retrouver plus souvent qu’autrement à l’avant-champ. Le connaissant bien, il est très dur avec lui-même, il adore la balle et veut parfois trop. Il a beaucoup amélioré son contrôle de ses émotions et pourrait en surprendre plus d’un cette année. Richard Marchi est un monument dans cette ligue. C’est absolument incroyable de le voir évolué à son âge…je suis vraiment en admiration. Il est en pleine forme et a même trouve le moyen de frapper pour une moyenne de 0,308 en 2016. Sa meilleure moyenne en une saison fût 0,316 en 2003. De plus, il est un solide voltigeur, très fiable défensivement. Pour terminer, j’ai choisi un joueur qui effectue un retour, Dominic Deschênes. Je pourrai même dire qu’il est nouveau car la dernière fois qu’il a évolué dans la ligue, son poids n’était pas le même. Dominic est un homme nouveau. Plusieurs kilos en moins, il est dans une forme resplendissante ce qui  devrait avoir un effet direct sur ses performances. Bon retour mon ami.

 

     

PRÉDICTIONS

 

1-FAUCONS

2-VAUTOURS

3-AIGLES

4-HARFANGS

5-CONDORS

6-DUCS

 

Ok, je l’avoue, j’ai laissé mon chien décider de mes prédictions. Rappelez-vous que tous ça, c’est pour le fun. Ceci dit, place au soleil, place à la 42e saison de la LBMA. Je souhaite une bonne saison à tous. Merci d’être encore au rendez-vous.

PAT CHARTRAND