COMMENTAIRES

Envoyez vos commentaires à cette adresse : michelpla@videotron.ca


Quel plaisir de revenir au sein de la ligue ! Cette franche camaraderie en commençant par le repêchage me manquait beaucoup! Merci Alex pour ton analyse de début de saison et tes prédictions! Maudit que c’est l’fun!
Bonne saison chers membres de la LBMA!
#LBMArocks

Dominic Deschênes

 

Salut les boys !

L'an dernier j'ai dû prendre, malgré moi, une année sabbatique de mes traditionnelles prédictions et analyses d'avant-saison. Je sais que j'en ai déçu plusieurs, mais cette année je suis de retour en force pour vous offrir un peu de lecture et vous donner encore plus hâte à la saison qui approche.

Tout d'abord, je veux féliciter les 6 coachs pour le repêchage. Je crois qu’encore cette année, il y aura une bonne parité dans la ligue et qu’aucune victoire ne sera garantie. De plus, merci à l'exécutif pour l'organisation du repêchage qui, année après année, est une réussite.

Voici donc, une petite analyse rapide des 6 équipes formées pour cette 42e année de la LBMA

AIGLES

Cette année, Keith entame sa 5e année à la barre des Aigles et il a décidé qu'il voulait que son offensive entame les matchs en lion. Disons qu'avec un ''1-2 punch'' comme Éric Poulin et Stéphane Barsalou, suivi de Steve Beaudry pour les faire marquer, son plan risque d'être facile à exécuter. Il a aussi su entourer ces gros canons avec des joueurs de soutien solides. Un heureux mélange que le coach devra faire coller ensemble s’il veut que ça fonctionne.
VALEUR SURE : Éric Poulin. Quel joueur de balle! Je vais vous faire un aveu, j'ai toujours voulu ressembler à Éric sur un terrain de balle. Il peut tout faire. Autant peut-il être la bougie d'allumage de son équipe, autant il est capable de vider les sentiers en envoyant la balle l'autre coté de la clôture. Et là je ne vous ai pas encore parlé de ses prouesses en défensive !

À SURVEILLER : Stéphane Barsalou. Solide à sa première année, un peu moins à sa deuxième, MVP à sa troisième, il a été un peu plus tranquille l'an dernier. Il est donc dû pour connaître une très grosse année si on se fie à la tendance. Il reste tout de même un des meilleurs champs centre de la ligue hors de tout doute. 
ON THE RISE : JC Noel. Il a connu de bons et moins bons moments à sa saison recrue. Par contre, il a démontré beaucoup de potentiel. Il pourrait être la carte cachée des Aigles cette saison en solidifiant le milieu de l'alignement. De plus, il a montré qu'il est capable de tirer son épingle du jeu en défensive sans problème
POINT D’INTERROGATION : Steve Beaudry. Je ne peux m'empêcher de me rappeler la dernière fois qu'il a lancé, et je crois que lui-même pourra vous dire que ça n'a pas été comme il le voulait. Par contre, je dois dire que depuis deux ans, c'est un ''nouveau'' Steve qui se présente sur le terrain et j'espère qu'il aura amené ce changement au monticule avec lui cette saison.
 

CONDORS

L'an dernier, je dois avouer qu'avant la saison je doutais un peu des Condors. Résultat: une deuxième place à la fin de la saison. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences, et surtout, ne jamais douter de Stéphane Blouin. Faut croire que la bière ne fait pas seulement lever les party, elle est capable de souder des équipes ensemble aussi. Blague à part, Stéphane est un des meilleurs joueurs de la ligue et même s'il n'est pas le plus volubile, il montre l'exemple sur le terrain et sait comment faire pour que ses joueurs le suivent. Il a encore une fois sorti quelques lapins de son chapeau pour se former une équipe solide qui sera définitivement à surveiller cette saison
VALEUR SURE : Guy Brisebois. Notre Tiger national est un des joueurs les plus constants de la ligue. Depuis mon entrée dans la ligue, j'ai l'impression que c'est un des seuls joueurs qui n'a pas vraiment changé en 12 ans. On sait qu'il est patient au bâton, extrêmement rapide sur les sentiers, et il n'a pas peur de se lancer partout autant dans le sable que dans le gazon si l'occasion se présente.
À SURVEILLER :  Jonathan Desrosiers. Un excellent joueur défensif, très rapide sur les sentiers, excellent frappeur gaucher, il peut pas mal tout faire sur un terrain. J'ai hâte de voir ce qu'il pourra apporter aux Condors cette année.
ON THE RISE : Joe Santo. Il a fait écarquiller bien des yeux l'an dernier au monticule en étant excellent pour les Ducs comme réserviste. Il a déjà de l'expérience comme lanceur et il ne semble pas trop s'énerver quand les choses vont moins bien autour de lui. Il peut certainement amener une bonne stabilité au monticule ce qui est un très bon atout dans cette ligue.
POINT D’INTERROGATION : Charles Dussault. Je ne connais pas ce joueur. Par contre, je sais qu'il aura de grosses responsabilités à sa première année dans la ligue et devra répondre aux attentes si les Condors veulent être compétitifs cette saison autant au bâton que défensivement.
 

DUCS

Habituellement, coach Chartrand laisse un peu le hasard décider le choix de son lanceur au repêchage. Cette année, il a surpris probablement tous ses confrères en se mouillant dès son deuxième choix pour prendre le meilleur lanceur disponible. Il réussit chaque année a repêcher des équipes solides, mais je dois dire que certains de ses choix cette année m'ont surpris. Par contre, je sais que Pat est le candidat idéal pour souder une équipe et il semble capable chaque année de sortir des lapins de son chapeau pour nous surprendre.

VALEUR SURE : Alain Moro. Un des meilleurs premiers frappeurs de la ligue, il est une menace constante sur les sentiers. Avec son physique, c'est toujours une surprise de voir comment il peut sortir autant de puissance de son bras au champ centre, en plus de couvrir beaucoup de terrain avec sa vitesse.
À SURVEILLER : David Monette. Il a prouvé par le passé qu'il est capable de très bien se débrouiller quand on lui en demande beaucoup, et aussi sous pression il performe généralement bien. Il a beaucoup de potentiel.
ON THE RISE :
Dominic DeschenesJe crois qu'il pourrait apporter beaucoup aux Ducs cette saison. Il a déjà prouvé par le passé qu'il était capable de bien frapper la balle, il est maintenant en grande forme, et ça ne peut qu'être bénéfique pour lui et pour ses performances sur le terrain
POINT D’INTERROGATION: Sylvain Longtin. Une recrue à l'avant-champ, souvent ça passe ou ça casse dans cette ligue. Il devra prendre les bouchées doubles pour bien paraître cette saison.
 

FAUCONS

Pour la première fois depuis 2003, les Faucons auront un autre instructeur que la légende Patrick Blouin. Pour le remplacer, un gars qui a fait ses preuves comme Marc Tourangeau était le meilleur choix. Il donne toujours son 100% sur le terrain et n'a pas peur de rien en plus d'être un excellent compétiteur. Il a une certaine pression sur les épaules puisqu'il remplace un des meilleurs coachs de la ligue, mais il doit quand même se blâmer lui-même pour cette pression puisque la dernière fois qu'il a été a la barre d'une équipe, il a compilé un dossier de 18-7 et a remporté le championnat de la saison régulière et s'est incliné en finale contre l'équipe qui est maintenant la sienne. Maintenant, reste à voir ce qu'il pourra faire avec cette nouvelle équipe qui semble, à première vue, bien balancée.
VALEUR SURE : 
Éric Collard. Pour la première fois depuis 2009, Smiley aura une autre couleur que le bleu sur sa chemise. Il demeure néanmoins un des 5 meilleurs joueurs de la ligue et peut jouer n'importe ou sur le terrain.
À SURVEILLER : Bob Bureau et Luke Taddeo. La dernière fois que les deux amis ont été réunis, Bob a produit 38 points et Luke en a compté 45. Je crois que leur coach espère qu'ils pourront reproduire le même genre de performances cette saison.
ON THE RISE : Philippe Laverdière. Joueur polyvalent qui peut jouer pas mal partout, il a connu une excellente saison l'an dernier au bâton. Il pourrait en surprendre plusieurs encore cette saison.
POINT D’INTERROGATION : La défensive. Je n'ai rien contre cette équipe en défensive, mais quand je regarde l'alignement des Faucons 2017, je me dis que le seul point d'interrogation qu'il peut y avoir c'est au niveau de la défensive. Je crois que quelques joueurs devront se dénaturer et jouer a des nouvelles positions et on verra comment le coach pourra composer avec cela. Par contre, je ne doute pas du talent de ceux-ci, juste que le mélange sur le terrain devra être le bon pour que tout fonctionne défensivement.
 

HARFANGS

Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas pour la troupe de Michel Ménard. À sa quatrième année comme coach des Gris, Michel a connu des hauts et des bas lors des trois premières années. La bonne nouvelle, c'est que si on se fie à la tendance, les Harfangs sont dus pour une grosse saison. À première vue,  les Harfangs seront une équipe bien balancée et polyvalente, ce qui leur faisait défaut l'an dernier. Reste maintenant à voir si le récipiendaire du trophée Jean Lachapelle il y a deux ans saura faire lever le gâteau, parce que la recette et les ingrédients semblent très intéressants à première vue.

VALEUR SURE : David Asselin. Définitivement dans la discussion comme un des meilleurs frappeurs de l'histoire de la ligue, le Punisher n'a pas volé son titre de MVP l'an dernier. Il est dominant au bâton et semble faire mal à la balle chaque fois qu'il lui touche. Très constant depuis son entrée dans la ligue, il est définitivement une valeur sûre.
À SURVEILLER : Maxime Blouin. Je ne veux rien enlever à la recrue de l'année 2016 Marc Caron, mais pour moi, la recrue qui m'a le plus impressionné l'an passé est ''L'autre Blouin''. Un joueur complet, peut jouer n'importe ou et frappe avec une belle constance, pourrait être un rouage important des Harfangs cette année.
ON THE RISE :
Christian Poulin. Il avait connu un excellent début de saison l'an dernier avant de se blesser. Il s'améliore constamment et est devenu un joueur extrêmement fiable en défensive en plus d'en surprendre plusieurs au bâton.
POINT D’INTERROGATION : Éric Bourgeois. Je me souviens de ce joueur, et je sais qu'il peut être un joueur très utile à une équipe. Par contre, est-ce que ses longues années d'arrêt vont faire qu'il est un peu rouillé ?
 

VAUTOURS 

Cette année, c'est par un nouveau coach que les Vautours ont été formés. Rémi Duval est un excellent joueur qui donne tout sur le terrain. Il prêche par l'exemple et est un leader silencieux, mais qui sait quoi dire quand c'est le temps? Il a, selon moi, effectué un excellent repêchage pour son baptême de feu. Toutefois, à mon humble avis, autant son équipe a-t-elle le plus de potentiel des 6 équipes, autant Rémi devra-t-il rendre tout le monde heureux pour que ça fonctionne bien. Plusieurs joueurs polyvalents avec un excellent potentiel offensif, les Vautours vont certainement offrir une grande opposition aux équipes qui se trouveront sur leur chemin.
VALEUR SURE : Rémi Duval. Comme je l'ai mentionné plus haut, Rémi est un joueur qui peut changer l'allure d'un match à lui seul. Il semble toujours prendre la bonne décision au bon moment et est définitivement un des ''clutch players'' de la ligue.
À SURVEILLER : David Ouimet. Il a été excellent comme recrue l'an dernier. Il a démontré beaucoup de puissance au bâton frappant la balle avec aplomb, ce qui a convaincu son coach de le repêcher en première ronde. Il devra continuer son excellent jeu en défensive et au bâton pour que les Vautours connaissent du succès.
ON THE RISE : Philippe Lancup. Depuis son retour dans la ligue, Loverboy a démontré qu'il était un joueur complet qui peut jouer partout. Il est loin d'être un retrait facile et, parait-il, qu'il se tourne maintenant la langue 7 fois dans la bouche avant de parler, ce qui est un gros point positif pour son entraineur.
POINT D’INTERROGATION : Olivier Provost. Quel Olivier verrons-nous cette année ? Il demeure toujours solide en défensive, mais par contre au bâton il a démontré de l'inconstance par le passé. Je crois qu'il est rendu au point ou il ne regardera plus en arrière et deviendra un des bons joueurs de notre ligue. 

Voilà donc ce qui conclut ma petite analyse des forces en présence pour la saison 2017. Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me lire jusqu'à la fin. Je termine donc avec mes petites prédictions d'avant saison, qui sont toujours fausses chaque année !

1- Ducs
2- Harfangs
3- Vautours
4- Faucons
5- Condors
6- Aigles

 

Après un hiver interminable, il est maintenant temps que la saison commence.  Bonne saison à tous !
Alex Bibeau